Whitehorse

Whitehorse (première partie) Samuel Cantin Ed. Pow Pow
Whitehorse (première partie)
Samuel Cantin
Ed. Pow Pow

Il y a quelques semaines, la jeune maison d’édition Pow Pow célébrait son 5e anniversaire. Un jubilé d’une importance capitale pour l’univers du 9e art québécois, d’autant que la structure éditoriale a, depuis sa création en octobre 2010, édité 30 albums (dont quatre traductions anglaises) d’auteurs tant établis (Pascal Girard, Guy Delisle, Richard Suicide, Lewis Trondheim, Zviane) qu’émergents (Juie Delporte, Alexandre Fontaine Rousseau, Cathon, Francis Desharnais, Pierre Bouchard Michel Hellman), en plus de lancer de nouveaux talents, dont Sophie Bédard et Samuel Cantin. Ce dernier, propulsé grâce à son iconoclaste et jubilatoire album Vil et misérable, vient admirablement marquer les festivités avec son très attendu Whitehorse.
Sa logorrhéique comédie sentimentale déjantée, rappelant Annie Hall de Woody Allen sur amphétamines, met en scène un amoureux inquiet et jaloux épris d’une jeune actrice sur le point d’aller tourner son premier film à Whitehorse avec nul autre que l’impétueux et imbuvable Sylvain Pastrami, nouvelle coqueluche du cinéma québécois qui s’est fait connaître via un récit consacré à des acrobates roumains siamois homosexuels. Le ton est donné.
Dans le premier volet de son diptyque, Sam Cantin se dévoile en habile dialoguiste, mettant ainsi la table pour une suite qui sera à n’en point douter épique. Le jeune auteur s’amuse à explorer les tréfonds malfaisants de l’amour-propre, tout en écorchant au passage la futilité du milieu cinématographique national.
Avec la publication de Whitehorse, l’éditeur Luc Bossé consolide non seulement son important catalogue, il permet de rallier amateurs et néophytes autour d’un auteur qu’il accompagne depuis ses débuts, promis de surcroît à un fulgurant avenir. Joyeux anniversaire et longue vie aux éditions Pow Pow.

À propos de l'auteur

Jean-Dominic Leduc

Chroniqueur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *