Dur dur d’être papa

chroniquebdwb
Le guide du mauvais père T.3 Guy Delisle Ed. Delcourt, 15,99 $

L’auteur originaire de Charlesbourg Guy Delisle a galéré aux quatre coins de la planète. Chine, Corée du Nord, Birmanie et Jérusalem sont autant de contrées visitées qui ont fait l’objet d’extraordinaire BD-reportages. Malgré les nombreux rebondissements auxquels il a fait face dans ces récits, la parentalité semble de loin être sa plus grande aventure. Car on le sait, la parentalité est dépourvue de tout guide d’usager. Tare à laquelle s’affaire Delisle avec cet hilarant antialmanach.

Si le globetrotteur occupe le rôle d’explorateur dans les albums Shenzhen (2000) et Pyongyang (2003), c’est en père-accompagnateur qu’il s’illustre dans Chroniques birmanes (2007) et Chroniques de Jérusalem (2011), alors qu’il accompagne son épouse qui oeuvre pour le compte de Médecin sans frontières. C’est dans ces deux albums que l’auteur entame tranquillement l’exploration humoristique du rôle de père.

Que ce soit en obligeant son fils à jouer chaque soir à des jeux vidéos pour l’en écœurer ou en dissertant sur l’étymologie de l’expression « putain de ta race » en prenant soin d’enseigner à sa fille la façon de le dire adéquatement, Delisle extrapole dans ses guides la juvénilité de la parentalité pour faire rire.

Alors que le découpage séquentiel et le coup de crayon sont poussés dans ses carnets de voyage, Delisle privilégie ici un trait jeté, sobre, n’hésitant pas à réutiliser une même image. Cette économie dans le dessin lui permet non seulement de s’attarder aux situations cocasses, mais aussi de produire ses bandes en peu de temps. Sans réinventer la bande dessinée ni en repousser les limites du genre, Guy Delisle nous offre un rapide – mais oh combien amusant! – moment de lecture.

À propos de l'auteur

Jean-Dominic Leduc

Chroniqueur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *