40 ans et toujours cinglant

jdlbdfluideglacialwb
Il était une fois Fluide Glacial Collectif Album 46,95 $; Magazine 10,50 $

L’hebdomadaire français Fluide Glacial souffle cette année ses 40 bougies. Fondé en 1975 par le grand Marcel Gotlib, le magazine est né de deux précédentes déceptions éditoriales. D’abord en 1972, alors que le rédacteur en chef du journal jeunesse Pilote René Goscinny (également scénariste d’Astérix) refuse d’y publier une bande du Concombre Masqué de Mandryka jugée indécente. Gotlib claque la porte et va fonder avec Bretecher et Mandryka L’écho des savanes, pour quitter le navire deux ans plus tard, las de l’humour scatologique y étant pratiqué.

Au cours de son histoire, le mythique magazine à l’humour vitriolique Fluide Glacial accueille en ses pages moult auteurs consacrés, dont André Franquin (Idées noires), Carlos Giménez (Paracuellos), Tronchet (Jean-Claude Tergal), Binet (Les Bidochon), Patrick Moerell (celui-là même qui participa à Croc de 1979 à 1987), Goossens (L’encyclopédie des bébés), Riad Satouff (Pascal Brutal) et Manu Larcenet (Bill Baroud). Malgré son âge honorable, le mensuel, loin d’être devenu ronflant, irrite la presse officielle chinoise quelques jours seulement après la tragédie de Charlie Hebdo, alors que sa « une » est jugée raciste et rétrograde.

Question de fêter en grand, l’équipe de la mythique publication mensuelle lance un imposant ouvrage anniversaire, dont une version écourtée est également disponible dans les kiosques à journaux. On y présente les collaborateurs, des extraits de bandes et de rubriques. Des créateurs de grands talents issus de différentes générations s’y côtoient dans ce festif capharnaüm visuel. Fluide Glacial republiera également 12 albums fondateurs de son imposant catalogue au cours de l’année. Un quarantième anniversaire sous le signe de la franche rigolade, en cette époque où nous avons plus que jamais besoin de faire fonctionner nos zygomatiques.

À propos de l'auteur

Jean-Dominic Leduc

Chroniqueur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *