La nouvelle Camaro annonce-t-elle la mort des Muscle Cars?

Je pars en direction de la Nouvelle-Orléans pour faire l’essai de la nouvelle Camaro. Je dois dire que je suis assez excité, parce que, après tout, Camaro demeure un nom légendaire dans l’automobile, associé avec plusieurs décennies de performance abordable.

Toutefois, en faisant ma revue de littérature habituelle, je constate que mes collègues qui ont déjà mis la main sur la voiture font un constat à la fois positif, mais troublant.

Essentiellement, cette nouvelle Camaro est plus légère et beaucoup plus agile que la génération actuelle, ce qui se traduit par un véhicule pas mal plus rapide.

Or, ça m’inquiète un peu. Pas que je trouve ça dommage que GM ait voulu faire de sa Camaro une véritable sportive, mais cela sonne peut-être le glas des Muscle Cars.

À l’heure actuelle, le dernier véhicule à véritablement représenter la formule antique est le Dodge Challenger. Par antique, il ne faut pas y voir quelque chose de négatif, mais plutôt de nostalgique. Les Muscle Cars se doivent d’être balourds, puissants à l’excès, difficiles à manier. Là est leur charme.

Or, quand on regarde la nouvelle Mustang, Ford a tant voulu l’améliorer par rapport à l’ancienne qu’elle a perdu ses charmes de Muscle Car, pour devenir une sorte de compromis entre un Muscle Car et une voiture sportive.

Avec la nouvelle Camaro améliorée, j’ai peur de ne pas y retrouver ce qui a fait le charme des anciennes générations. Mais bon, peut-être que cette époque est révolue, peut-être que les consommateurs veulent désormais quelque chose de différent.

Je vous tiens au courant.

À propos de l'auteur

Marc André Gauthier

Chroniqueur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
FAITES-VITE
PUBLICITÉ