Réseau des femmes d’affaires: Rassemblement champêtre au Verger de Hudson

MMC femmes d'affaires C
Photo Marie-Maxime Cousineau

Lundi, plusieurs membres du Réseau des femmes d’affaires de la Montérégie Ouest se sont rassemblés au Verger de Hudson pour une activité réseautage et un souper-conférence.

Le réseau des femmes d’affaires a pour mission de défendre la place des femmes au sein des milieux d’affaires, social, politique et économique et de contribuer activement au développement économique et à l’épanouissement professionnel de ses membres.

Que ce soit par son programme ACCROIT qui permet aux entrepreneures de croître plus rapidement, de recevoir des avis et conseils personnalisés, d’acquérir une confiance accrue et d’accéder à un nouveau réseau d’expertise, entre autres, ou encore par les cellules d’entraide qui offre du mentorat gratuit aux membres et permet de développer des liens durables, le Réseau des femmes d’affaires du Québec est un atout pour les entrepreneures.

MMC femmes d'affaires A
Photo Marie-Maxime Cousineau

D’ailleurs, parmi les 27 finalistes au Prix Femmes d’affaires du Québec, 12 sont membres du réseau de la Montérégie Ouest. « Nous avons la crème avec nous », partage Nicole Savoie, présidente régionale de la Montérégie Ouest.

« Chaque début d’année, nous nous réunissons pour partager des informations utiles sur notre réseau à nos nouveaux membres. Puis, nous organisons ponctuellement des activités d’intérêt pour nos membres », ajoute la présidente, précisant que le réseau a changé la vie de certaines femmes d’affaires.

Lundi, pour la première rencontre de la saison 2015-2016, c’est autour d’un délicieux repas du terroir préparé par l’équipe du Verger de Hudson que les membres ont pu échanger et établir de nouveaux contacts.

MMC femmes d'affaires B
Anick Joanisse, copropriétaire du Verger de Hudson. Photo Marie-Maxime Cousineau

Anick Joanisse, une entrepreneure authentique

Amoureuse du terroir québécois, Anick Joanisse, copropriétaire du Verger de Hudson avec son conjoint, a acquis le terrain du 839, rue Main, en 2002. En 2003, ils ont planté 1000 pommiers qu’ils ont choisi de cultiver de manière entièrement biologique. Depuis, le verger lui permet d’exploiter sa créativité sous toutes ses formes.

« Dans la région, il y a peu de vergers, mais il y en a des gros, si l’on pense entre autres à la Ferme Quinn et au Verger Labonté. Nous ne voulions pas compétitionner avec ces vergers, c’est pourquoi nous avons axé sur la culture biologique », partage l’entrepreneure.

Les deux propriétaires se sont donné une ligne directrice basée sur leurs valeurs, telles l’authenticité et la transparence. « Ces valeurs nous ont guidés lorsque nous avons défini notre image. Nous y sommes allés en toute simplicité, et la petite coccinelle de notre logo rappelle que notre verger est biologique », ajoute Anick Joanisse.

La pomme étant un fruit très difficile à cultiver sans pesticide, le couple a dû penser à une solution pour récupérer les pertes. Ils ont alors eu l’idée de produire un jus de pommes brutes, un produit délicieux à la saveur authentique. Tous leurs produits dérivés, vendus sur place, sont d’ailleurs confectionnés avec des aliments naturels et biologiques.

Depuis 2013, le Verger de Hudson est ouvert à l’autocueillette.

 

La prochaine rencontre du Réseau des femmes d’affaires de la Montérégie Ouest est prévue le lundi 26 octobre prochain. Pour s’inscrire, on visite le www.rfaq.ca/activites/calendrier.php.

Aide à un organisme

Chaque année, le réseau de femmes d’affaires de la Montérégie Ouest établit un partenariat avec un organisme de la région. Cette année, le réseau a choisi de s’associer avec le Centre de femmes La Moisson, situé à L’Île-Perrot.

Le Centre, qui vient en aide à toutes les femmes de la région qui en ont besoin, que ce soit en offrant du développement personnel ou de l’aide psychologique, a toujours besoin de financement.

Le Centre réitérera d’ailleurs son activité de financement Arbre en lumière dès novembre prochain. Pour le coût de 5 $, les intéressés pourront dédier une lumière du grand arbre devant le Centre à une femme qu’ils admirent. Cette dernière recevra également un message électronique de reconnaissance écrite par le donateur.

MMC femmes d'affaires D
Photo Marie-Maxime Cousineau
MMC femmes d'affaires E
La présidente régionale du Réseau des femmes d’affaires de la Montérégie Ouest, Nicole Savoie, s’adresse aux convives. Photo Marie-Maxime Cousineau

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Informez-vous
PUBLICITÉ