Zèbre Rouge : la vraie valeur d’un simple vélo

DSC_0163Au cours des prochaines semaines, le Zèbre Rouge mènera activement sa campagne de collecte de vélos, qui servent à financer ses activités de réinsertion des personnes vivant avec des problèmes de santé mentale ou de déficience intellectuelle.

Les citoyens qui font leur ménage du printemps et qui veulent se débarrasser d’une bicyclette qui encombre leurs garages ou leurs remises, peuvent les remettre à l’organisme qui, en les réparant et en les recyclant, fournit à plus d’une vingtaine de jeunes l’occasion de développer leur talent et d’échapper, par la même occasion, à l’isolement et au désespoir.

Dans l’atelier de vélos, mis sur pied par le Zèbre Rouge, des dizaines de vélos sont ainsi récupérés et remis en condition pour être revendus ou donnés à des enfants et à des parents défavorisés, qui ne pourraient s’en procurer autrement.

Chaque bicyclette est attentivement reconditionnée par ces jeunes de la région, dont une dizaine d’entre eux ont pu, l’an dernier, se familiariser avec les techniques d’entretien et de réparation de vélos en acquérant des certificats de compétences du Ministère de l’Éducation. Cette formation a d’ailleurs été possible grâce à la collaboration de la Commission scolaire des Trois-Lacs.

Faire la différence

Jean-Noël Bilodeau, président-fondateur du Zèbre Rouge.
Jean-Noël Bilodeau, président-fondateur du Zèbre Rouge.

Chaque année, en juin, La Grande Boucle des Trois-Lacs remet gratuitement une quarantaine de ces vélos à des jeunes de la région, qui l’été venu, peuvent ainsi profiter de ce transport actif.

« Tout ça dépend de la grande générosité de la population de Vaudreuil-Soulanges, qui nous apporte ces vélos », laisse savoir Kalem Meus, coordonnateur de l’organisme.

L’idée de recycler des vélos aux fins de réinsertion sociale et de réadaptation est, depuis dix ans, une réalité unique au Québec.

« Bien que le Ministère de la Santé ne finance pas nos activités, nous sommes persuadés que notre projet est l’un des plus efficaces pour combattre l’isolement et la dégradation sociale des jeunes qui sont laissés pour compte après leurs thérapies cliniques. La réinsertion par le travail est une clé essentielle de l’estime de soi », indique Jean-Noël Bilodeau, président fondateur de l’organisme.

Le Zèbre Rouge est situé au 410 avenue Saint-Charles, à Vaudreuil-Dorion. Pour toutes questions, composez le 450 424-2422. En cas de besoin, un membre de l’équipe peut se déplacer pour aller chercher les vélos.

À propos de l'auteur

Stéphanie Lacroix

Directrice de l'information

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
En savoir plus
PUBLICITÉ