Vaudreuil-Soulanges frappé par la crise du verglas il y a 20 ans

Vingt ans après le verglas, Vaudreuil-Soulanges, tout comme le Québec, se souvient de la grande misère qu’elle a vécue. Poteaux électriques et pylônes s’écroulaient comme des châteaux de cartes. Les arbres s’abattaient sous le poids du verglas. De nombreuses pannes électriques étaient vécues par la population de Vaudreuil-Soulanges, encore une fois l’oubliée de la Montérégie. À cause d’un réseau électrique des plus vulnérables, la sécurité et le confort de l’électricité, notre fierté québécoise, en prenaient un coup. À Saint-Lazare et à Saint-Polycarpe, beaucoup ont été plongés dans le noir pendant plus de 12 jours. Les services essentiels étaient menacés, et la sécurité publique devenait très précaire. Vivant ce drame, plusieurs se croyaient coupés du reste du monde.

Aujourd’hui, revivons en photos cette période catastrophique de notre région.

De nombreux véhicules ont été endommagés par des branches qui ont cédé sous le poids de la glace.
L’opération de ramassage avait été longue et ardue.
Des soldats ont porté secours aux citoyens de Saint-Polycarpe, en préparant du bois de chauffage.
Ayant débuté le 5 janvier, les pannes électriques étaient résorbées à 97 % le 25 janvier.  



En 1998, le secteur du Vieux-Dorion était particulièrement sujet aux incidents en raison des nombreux arbres matures.
Des citoyens de Vaudreuil-Dorion avaient été contraints de s’installer au Centre sportif et culturel de la Cité-des-Jeunes pour dormir au chaud.
À Sainte-Justine-de-Newton, des centaines de poteaux électriques s’étaient effondrés.
De nombreux citoyens de la région avaient déploré des dommages sur leurs véhicules.
En 1998, les poteaux et les fils électriques étaient couverts d’une épaisse couche de glace.
Les rues rétrécissaient dans Forest Hill à Saint-Lazare.
Sur le chemin de l’Anse, à Vaudreuil-Dorion, il était impossible pour les véhicules de circuler normalement.
Au plus fort de la crise, Lucien Bouchard était de passage à Rivière-Beaudette pour rassurer la population.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Profitez de cette offre
PUBLICITÉ