Une nouvelle entité supramunicipale

 © Photothèque Le Regroupement des municipalités de l'Ouest résulte de l’engagement des municipalités de Vaudreuil-Soulanges.
© Photothèque
Le Regroupement des municipalités de l’Ouest résulte de l’engagement des municipalités de Vaudreuil-Soulanges.

Regroupement des municipalités de l’Ouest

Les 35 municipalités de la MRC de Vaudreuil-Soulanges et de l’Ouest-de-l’Île ont officiellement formé le Regroupement des municipalités de l’Ouest le 8 mai dernier, lors d’une rencontre à Vaudreuil-Dorion.

Le Regroupement des municipalités de l’Ouest représente une superficie de 1 239 km2 et 421 150 habitants. Il défendra et promouvra les intérêts des municipalités qui le composent. Il a pour but :

  • De faire des représentations auprès des autorités gouvernementales sur des sujets d’intérêt communs, tels que le développement des transports, l’aménagement du territoire, l’éducation ou encore la santé.
  • D’accroître la collaboration entre ses élus.
  • De prendre position sur des dossiers d’intérêt communs.
  • D’exercer des pressions auprès des instances responsables des dossiers communs.

Le préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges et maire de Très-Saint-Rédempteur agira à titre de président du Regroupement. Raymond Malo, directeur général adjoint de la MRC de Vaudreuil-Soulanges, en sera le secrétaire et Guy-Lin Beaudoin, directeur général de la MRC de Vaudreuil-Soulanges, en sera le conseiller juridique. Les 23 municipalités de Vaudreuil-Soulanges y seront d’ailleurs représentées.

« Il y a une forte complémentarité entre la MRC de Vaudreuil-Soulanges et l’Ouest-de-l’Île sur plusieurs enjeux, dont le transport, le transport collectif, le Train de l’Ouest, le développement économique, la santé, la culture, le tourisme, la voie cyclable et les niveaux d’eau du fleuve », a indiqué Jean A. Lalonde.

« Le renouvellement de la collaboration de nos municipalités autour d’enjeux stratégiques communs démontre qu’ensemble, l’Ouest-de-l’Île et Vaudreuil-Soulanges sont une force regroupée que l’on ne peut ignorer », a quant à elle indiqué Maria Tutino, mairesse de Baie-D’Urfé.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *