Une expérience réussie sous le chapiteau

MA Enchanteurs
Une cinquante de choristes a offert un spectacle haut en couleur de 22 morceaux musicaux. (Photo Maxime Auger)

Près de 1400 personnes ont assisté aux deux spectacles de l’ensemble vocal Les Enchanteurs cette fin de semaine, au Chapiteau Eugène Chaplin, à Vaudreuil-Dorion. Une très grande variété de chansons a été interprétée, au plus grand plaisir du public.

Les organisateurs se sont dits très satisfaits de la réception du public, eux qui ne savaient pas vraiment à quoi s’attendre pour l’édition de cette année, qui se déroulait pour la première fois sous le chapiteau. « On est très satisfait, c’est un beau coup de cœur pour nous. On avait énormément de possibilités. Les spectateurs étaient plus hauts, cela leur permettait de mieux voir. Je crois qu’ils ont aimé leur expérience », indique l’adjointe aux communications, Véronique Schmidt.

Pour le metteur en scène, Mathieu Niquette, c’était une adaptation pour eux, mais également pour le chapiteau, qui était loué pour une première. « Ç’a été un gros, mais un beau défi. On a eu accès au chapiteau seulement quelques jours avant le spectacle, donc on a fait plusieurs découvertes cette semaine. »

Un spectacle de très haute qualité

Un très grand répertoire de chant a été offert aux spectateurs pour que chacun puisse y trouver son compte. « Il faut plaire autant aux plus jeunes qu’aux plus âgés. On voulait un spectacle balancé et des chansons que les gens connaissaient », explique Véronique Schmidt.

On a retrouvé des chansons comme la Chasse-galerie, un medley cinématographique, Happy de Pharrell Williams et même Let it go du film La Reine des Neiges. Pour le metteur en scène, les huit mois de préparation ont été un long processus, mais le résultat très gratifiant. « Réussir à atteindre notre objectif avec un si long délai, avec des choristes qui ne sont pas payés, qui font ça pour le plaisir. C’est une chance d’avoir dirigé un groupe de passionnés comme ça », ajoute M. Niquette.

La qualité du son, qui avait été problématique par le passé, a été à la hauteur du spectacle selon le metteur en scène. « On a trouvé un technicien qui a pris le défi au sérieux et a fait un travail remarquable. On est allé chercher un son qu’on ne pensait pas avoir dans un chapiteau! »

Questionnés à savoir si l’expérience du chapiteau pourrait se répéter pour les prochaines éditions, les principaux intéressés mentionnent qu’ils ont adoré leur expérience et que la place a été un coup de cœur pour tous.

À propos de l'auteur

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *