Une aide financière pour le glissement de terrain à Sainte-Justine

: Le 7e rang est fermé pour une durée indéterminée à Sainte-Justine-de-Newton. Photo Stéphane Fortier

Le ministère des Affaires municipales et celui de la Sécurité publique ont annoncé que plusieurs municipalités, dont Saint-Justine-de-Newton, sont maintenant admissibles au Programme d’aide financière spécifique, relatif aux inondations survenues du 5 avril au 16 mai.

La période d’application du programme a été prolongée afin d’y inclure les inondations du 16 mai au 2 juin.  Ce programme d’aide financière peut servir à indemniser les municipalités pour les dépenses additionnelles aux dépenses courantes occasionnées par le déploiement de mesures préventives temporaires, de mesures d’intervention ou de mesures de rétablissement.

Cas particulier

À la suite d’un glissement de terrain relié aux inondations printanières, la Municipalité de Sainte-Justine-de-Newton a été rendue admissible au Programme d’aide financière. Ce glissement de terrain a endommagé une route dont est responsable la Municipalité.

Dans le cas de Sainte-Justine-de-Newton, il n’est pas question de résidences inondées,  ces dernières n’étant pas situées à proximité de la rivière et celle-ci n’ayant pas débordé à ce point. On parle donc principalement du glissement de terrain qui s’est produit en juin dernier sur le 7e rang bordant la rivière Delisle. Depuis, la circulation a été détournée vers le 6e rang. Le directeur général de la Municipalité, Denis Perrier, invoque les pluies diluviennes pour expliquer le phénomène. « Nous avions envoyé une demande au ministère de la Sécurité publique, mais nous ne savons pas encore combien coûteront les travaux ni quelle sera la meilleure solution pour régler le problème, indique Denis Perrier.  Juste en étude hydrologique et géotechnique, nous en sommes déjà à 30 000 $ », fait-il remarquer.

Évaluations à venir

Des évaluations et études, telles que suggérées par le ministère restent encore à faire, selon Denis Perrier, et des recommandations sur les travaux à effectuer suivront.

La Municipalité, au moment d’écrire ces lignes, ne savait pas non plus combien d’argent serait octroyé par le gouvernement pour effectuer les travaux nécessaires. « Nous ne savons pas encore combien cela coûter de toute façon », fait remarquer le directeur général.

De son côté, le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire et du ministère de la Sécurité publique n’a pas encore statué sur le dossier particulier de Sainte-Justine-de-Newton. « Pour le moment, aucune réclamation n’a encore été effectuée par la municipalité ou les sinistrés et aucun montant n’a été versé à ce jour », de dire Olivier Cantin, relationniste médias au ministère.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *