Une 31e saison riche en talent

Louise Leblond-Vallée, directrice de la maison Trestler, en compagnie des musiciens de l’ensemble Transatlantik Schrammel, Anne Lauzon et Jean Deschênes. (Photo Myriam Delisle)
Louise Leblond-Vallée, directrice de la maison Trestler, en compagnie des musiciens de l’ensemble Transatlantik Schrammel, Anne Lauzon et Jean Deschênes. (Photo Myriam Delisle)

La programmation de la 31e saison du Festival d’été de la maison Trestler a été dévoilée, et promet une fois de plus une série de huit concerts intimes mémorables.

Au cœur de la belle maison d’autrefois, plusieurs artistes y partageront leur passion. Cette merveilleuse tradition s’avère un ravissement pour les oreilles et le cœur, grâce à l’enchantement des découvertes, des musiques contrastées et des retours attendus lors de ces huit mercredis de concert.

Ainsi, les pianistes John Roney et Matt Herskowitz ouvriront le bal le 8 juillet, alors qu’ils s’affronteront dans un duel de pianos à queue.

Le 15 juillet, au tour du pianiste Jean Saulnier de charmer le public, en compagnie du violoncelliste Yegor Dyachkov. Puis, le mercredi suivant, le nouveau trio Hochelaga, formé de la fondatrice du groupe, la violoniste Anne Robert, du pianiste Charles Richard-Hamelin et de la violoncelliste Chloé Dominguez, dévoilera sa complicité musicale.

Le 29 juillet, l’ensemble Transatlantik Schrammel mettra en vedette la musique viennoise.

En août, tout autant d’artistes impressionnants occuperont la salle de la maison Trestler. Le 5 août, place au concert de la relève, lequel présentera le jeune talent de la prodige violoniste Isabella D’Éloize Perron, 14 ans, qui sera accompagnée au piano par Louise-Andrée Baril.

Le mercredi suivant, le duo de piano à quatre mains, Ex Aequo, divertira le public avec sa musique et son animation. Une soirée unique à ne pas manquer.

Par la suite, le 19 août, le baryton Hugo Laporte et le pianiste Jérémie Pelletier rendront visite au public Vaudreuil-Soulangeois.

Finalement, le festival se clôturera avec Sergeï Trofanov et Olga Trofanova, respectivement violoniste et pianiste.

Louise Leblond-Vallée, directrice de la maison Trestler, s’est dite très fière de pouvoir offrir une programmation aussi variée et étoffée, surtout en contexte de coupes budgétaires.

Concert-bénéfice

Avant le début du Festival d’été, la maison Treslter présentera, le 17 juin, un concert-bénéfice, Chaplin en trois mouvements. Un clin d’œil au Festival international de cirque de Vaudreuil-Dorion, ce spectacle constitue une activité de financement pour l’organisme, lequel compte sur ces événements pour assurer la conservation de cette résidence patrimoniale.

Gabriel Thibodeau, pianiste, animera la soirée, en synchronisme avec le visionnement d’extraits de films du célèbre et légendaire Charlie Chaplin. Voilà donc l’occasion idéale de replonger dans l’ambiance du cinéma muet tel que proposait le 20e siècle, et ce, à même la maison ancestrale de Vaudreuil-Dorion.

Deux représentations sont offertes au public, soit une à 14 h et une à 19 h 30. La représentation-bénéfice en soirée sera suivie d’une réception. Par ailleurs, cette catégorie offre un reçu aux fins d’impôt.

Pour obtenir plus de détails sur la programmation ou réserver des billets, on compose le 450 455-6290 ou rendez-vous au www.trestler.qc.ca

 

 

 

 

À propos de l'auteur

Myriam Delisle

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Informez-vous
PUBLICITÉ