Une 22e expo-sciences à la Cité-des-Jeunes

Les élèves étaient fiers de présenter leurs travaux scientifiques à leurs pairs le 22 janvier dernier. Photo Stéphane Fortier

Depuis 22 ans, l’école secondaire de la Cité-des-Jeunes à Vaudreuil-Dorion tient sa traditionnelle expo-sciences et cette année, pas moins de 90 élèves, inscrits en 5e secondaire, présentaient quelque 53 kiosques.

Depuis 22 ans, la structure de l’exposition a toujours été conçue sur le même modèle, calqué, en fait, sur le modèle provincial, histoire de bien préparer les élèves aux finales régionales et provinciales. « C’est sûr que l’on améliore la procédure d’année en année », tient à préciser Richard Germain, enseignant en physique et responsable des activités scientifiques au 5e secondaire. Incidemment, les élèves inscrits au cours d’activités scientifiques sont tenus de participer à l’expo-sciences.

Richard Germain, avec l’aide de Shirley Boutin et Claudyne Dutil, toutes deux enseignantes en sciences, rappelle que l’idée de cette exposition est de faire connaître les sciences sur différents points. Richard Germain se souvient que la 20e expo-sciences se déroulait l’année du 50e anniversaire de l’école.

Selon leurs intérêts

Les élèves participants avaient le choix entre l’expérimentation, la conception ou la vulgarisation. « Les élèves devaient choisir un sujet en lien avec leur passion ou une carrière qu’ils aimeraient embrasser. On reconnaît toujours leurs intérêts généraux en fonction des sujets choisis.  Et on les laisse libres de choisir, mais il faut parfois les faire redescendre sur terre si leurs projets sont trop ambitieux, soit qu’il prendraient trop de temps, demanderaient trop d’argent ou seraient irréaliste », explique Richard Germain qui ajoute que parfois il accepte des projets ambitieux et les encourage à essayer. « Richard les guide beaucoup et il y a un suivi constant », précise Shirley Boutin.

Cette dernière rappelle qu’une telle activité permet aux élèves d’apprendre comment faire une recherche et ils développent également un intérêt pour un sujet en particulier. « Ils sont fiers d’avoir mis à terme leurs projets », dit-elle.

Le jury est principalement composé d’anciens élèves qui brillaient particulièrement en sciences physiques. « Il y en a qui ont embrassé une carrière scientifique parmi nos anciens élèves et qui sont juges aujourd’hui », fait remarquer Claudyne Dutil.

Huit présentations se qualifieront pour l’expo-sciences régionale qui se tiendra à la fin du mois de mars.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
FAITES-VITE
PUBLICITÉ