Un événement vachement populaire

Pas moins de neuf producteurs et éleveurs d’ici participaient au Congrès Holstein Québec, lequel se tenait dans Vaudreuil-Soulanges en ce début du mois de février.

Il y avait longtemps, très longtemps que cet événement ne s’était déroulé dans la région, aux dires des agriculteurs locaux. Et les producteurs participants, lors de la dernière journée du congrès, le 3 février, ouvraient leurs portes aux visiteurs. Chacune de ces fermes avaient comme particularité d’abriter des vaches de race Holstein. Cette race bovine est reconnue pour être la plus spécialisée en production laitière, championne du monde en quantité de lait produit et aussi, parmi les plus grosses dans son genre.

Originaires des Pays-Bas et de l’Allemagne, les premières vaches Holstein seraient arrivées au Canada en passant par Hudson où on a recensé le premier Maître-Éleveur. C’est la vache la plus populaire du Canada puisque 90 % des élevages sont de race Holstein. Outre la Holstein, on peut retrouver sur les fermes canadiennes des Ayrshire, Jersey, Suisses brunes, et des Canadiennes.

Journée portes ouvertes très courue

Lors de la Journée portes ouvertes, la région était fort bien représentée avec des producteurs de Hudson, Rigaud, Sainte-Marthe, Saint-Clet, Coteau-du-Lac, Saint-Polycarpe (deux  fermes), Sainte-Anne-de-Bellevue, Saint-Télesphore et…Vaudreuil-Dorion.  En fait, les producteurs agricoles ne sont déjà pas légion à Vaudreuil-Dorion et encore moins des éleveurs de vaches Holstein.

Ainsi, la Ferme Vaudal à Vaudreuil-Dorion, propriété depuis 1991 d’Alain Boyer et Suzanne Dufresne, Maître-Éleveurs depuis 2012, n’ont pas arrêté de recevoir de la visite lors de cette journée. « Dans la région de Vaudreuil-Soulanges, il n’y a que des vaches Holstein ou à peu près », indique Suzanne Dufresne, d’entrée de jeu.

La ferme Vaudal possède 65 vaches sans compter les génisses, les taures et les veaux, au nombre de 34. En plus de produire du lait, comme Maîtres-Éleveurs, ils font de la génétique. Grosses les vaches Holstein ? « Elles peuvent peser entre 800 et 900 kilos et produire 11 600 kilos de lait dans une année. Comme la Holstein donne plus de lait, on peut avoir moins de têtes pour avoir autant de lait qu’une autre race », révèle Suzanne Dufresne.

Sur une cinquantaine de producteurs dans la région, on compte six Maîtres-Éleveurs. « Il y a de très bons éleveurs dans la région et des vaches de qualité », mentionne Suzanne Dufresne.  À l’heure actuelle, Alain Boyer et Suzanne Dufresne travaillent dans l’esprit d’obtenir un  deuxième titre de Maîtres-Éleveurs, un honneur des plus prestigieux pour des producteurs.

Quant au congrès, le 2 février, huit Maîtres-Éleveurs ont été honorés au Château Vaudreuil. Lors de ce congrès des centaines de participants se sont réunis pour échanger sur des sujets communs et se mettre à jour sur les dossiers d’actualité de l’industrie. L’événement est accueilli chaque année par un club de Holstein Québec différent.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *