Trois nouveaux systèmes Kali-Flash aux traverses piétonnes à Saint-Lazare

Le maire et les conseillers testent le dispositif récemment installé à la traverse située devant l’hôtel de ville. Photothèque

C’est le mardi 26 juin que le maire de Saint-Lazare, Robert Grimaudo en compagnie des membres du conseil, a inauguré l’un des trois nouveaux dispositifs de type Kali-Flash permettant de sécuriser les traverses piétonnes sur des artères achalandées de la ville.

Ces trois nouveaux dispositifs viennent s’ajouter aux dispositifs implantés en 2017, pour un total de six Kali-Flash installés dans des secteurs névralgiques de la ville. Les nouveaux systèmes sont désormais en fonction  à l’angle des rues des Daniel / Des Cèdres / Saint-Angélique, rue Bédard / Des Véroniques, et face à l’hôtel de ville à l’intersection de la rue Saint Jean Baptiste et du Chemin Sainte-Angélique.

Les dispositifs à pulsation rapide, sont des signaux lumineux complémentaires (RRFB) à la signalisation statique utilisée aux passages pour piétons afin d’indiquer efficacement qu’une personne s’est engagée à traverser. Ils sont constitués de deux feux rectangulaires qui s’allument en alternance et clignotent rapidement pour attirer l’attention des conducteurs.

Rappelons qu’en tout temps, les piétons empruntant une traverse piétonnière ont la priorité sur les autres usagers de la route. À cet effet, depuis le 18 mai 2018, date d’entrée en vigueur de la réforme de la sécurité routière, les piétons ont maintenant priorité aux passages pour piétons dès qu’ils manifestent l’intention de traverser la voie publique à cet endroit.

Rappel

Les conducteurs et les cyclistes ont l’obligation de céder le passage aux piétons. La Ville invite les usagers de la route et les piétons à demeurer prudents à l’approche des traverses piétonnières, entre autres à observer la circulation, s’assurer que les conducteurs et cyclistes s’arrêtent et respectent la priorité du passage, établir un contact visuel avec les usagers avant de s’engager sur la traverse, ne pas oublier de regarder à gauche, à droite, puis de nouveau à gauche et en évaluant le temps requis pour traverser sans danger. S.F.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *