Trois employées de l’école Sainte-Marthe reçoivent une distinction de bravoure

Trois employées de l’école primaire Sainte-Marthe ont été honorées par la députée de Soulanges Lucie Charlebois le 11 janvier, pour avoir sauvé la vie d’une collègue.

Le 24 octobre 2016, la citoyenne de Sainte-Justine-de-Newton Lorraine Bourdon s’est rendue à son travail, comme tous les jours. Elle occupe le poste de surveillante du dîner pour les enfants de la maternelle à l’école primaire Sainte-Marthe.

Au cours de la journée, elle a commencé à ressentir un malaise généralisé. Elle a donc décidé d’en aviser le secrétariat. Rapidement, son état s’est détérioré et elle s’est effondrée, victime d’un malaise cardiaque.

Avec sang-froid et aplomb, l’équipe de l’école a géré la situation avec brio, donnant ainsi toutes ses chances à Lorraine Bourdon de lutter pour sa vie.

Les pièces d’un casse-tête

Photo Stéphanie Lacroix

Lors d’une cérémonie célébrée dans le gymnase de l’école le 11 janvier, la députée de Soulanges Lucie Charlebois a offert des certificats de distinction et la Médaille de l’Assemblée nationale aux trois femmes qui, ensemble, ont réalisé à relais les manœuvres de massages cardiaques en plus de demeurer en communication constante avec le 911, et d’éviter la panique dans l’école.

Marie-Ève Corriveau, enseignante de 2e année, Michèle D’Amour, enseignante de 3e année et responsable d’école, ainsi que Janick Cook, secrétaire, ont donc été honorées pour leurs actions déterminantes.

Un travail d’équipe

« Je suis ici pour mettre en lumière le geste des personnes qui ont fait la différence le 24 octobre, mais surtout pour démontrer que c’est le travail d’équipe qui a sauvé la vie de Madame Bourdon », a insisté Lucie Charlebois auprès des jeunes écoliers.

« Madame Bourdon ne serait peut-être pas parmi nous aujourd’hui si nous n’avions pas tous agi de concert. C’est comme toutes les pièces d’un puzzle qui se sont mises ensemble pour pouvoir la sauver », confirme Janick Cook.

« Je n’ai pas de mots pour bien exprimer à quel point j’aimerais leur dire merci. C’est une véritable équipe de champions » – Lorraine Bourdon, Sainte-Justine-de-Newton

La maîtrise de la situation a d’ailleurs été notée par les paramédics dès leur arrivée sur les lieux. « Ce qui nous a marqués, c’est le calme des employés quand nous sommes arrivés sur les lieux », a laissé savoir Daniel Laflèche, paramédics.

Deux membres du Service incendie de la municipalité de Sainte-Marthe, Éric Ouellette et Julie Dubois, ont également joué un rôle crucial, en portant assistance aux paramédics lors du transport en ambulance vers l’Hôpital du Suroît. En effet, ils ont entre autres contribué aux différentes manœuvres de réanimation.

Des nouvelles de Lorraine Bourdon

Aujourd’hui, Lorraine Bourdon se sent bien. Elle est toujours en arrêt de travail pour prendre du repos, mais elle récupère bien.

« Cet incident a changé ma perception de la vie. Ça m’a donné envie de réaliser des choses et de profiter encore plus du temps passé en famille », a exprimé Lorraine Bourdon, accompagné de son mari pour cette occasion spéciale.

La Médaille de l’Assemblée nationale permettra à l’équipe de l’école Sainte-Marthe de se rappeler l’importance de leur intervention. Photo Stéphanie Lacroix
Les élèves étaient ravis de revoir Lorraine Bourdon. Photo Stéphanie Lacroix

À propos de l'auteur

Stéphanie Lacroix

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *