Tranquillité et paix d’esprit pour les Lazarois

Les Lazarois verront se construire des nouveautés importantes sur leur réseau routier. La rue de Carillon, désormais reliée à une nouvelle rue au nord de la voie ferrée, désenclavera la Vallée Chaline.
Les Lazarois verront se construire des nouveautés importantes sur leur réseau routier. La rue de Carillon, désormais reliée à une nouvelle rue au nord de la voie ferrée, désenclavera la Vallée Chaline.

Saint-Lazare

La Ville de Saint-Lazare a annoncé un projet de construction d’infrastructures en deux phases. Les responsables souhaitent que les ingénieurs de locomotives cessent de siffler et désenclaver les résidents de la Vallée Chaline.

Cette annonce a été faite lors de la dernière séance du conseil municipal. Selon l’ordre du jour, la Ville a prévu une somme de 519 000 $ pour la première phase, qui devrait s’amorcer sous peu pour se terminer à l’automne. Quant à la deuxième phase, les montants prévus ne sont toujours pas connus.

Plus précisément, la Ville, dans la première partie de ce projet, travaillera à relier l’extrémité sud du chemin Saint-Angélique à la rue Duhamel, un peu plus au sud. Aussi, les automobilistes vont-ils être dirigés vers un passage à niveau complètement aménagé plutôt que vers la structure actuelle qui ne possède pas de barrière. Avec cette nouveauté, les ingénieurs de locomotives n’auront plus à déclencher leurs sifflets, un sujet de nombreuses doléances ces dernières années. Rappelons que, selon les normes de Transport Canada, les trains doivent se faire entendre à l’approche d’un passage à niveau sans barrière.

La complétion de cette première phase préparera le terrain à la deuxième dont l’objectif, selon Élaine Gaboury, agente de communications à la Ville, est de désenclaver le quartier de la Vallée Chaline. En effet, avec le nouvel aménagement au nord de la voie ferrée gérée par le Canadian Pacific, les autorités lazaroises œuvreront à relier le nouveau tronçon de route à la rue de Carillon dans le quartier de la Vallée Chaline.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *