Terrasse-Vaudreuil : première pelletée de terre pour la caserne

 © Christopher C. Jacques Le maire Michel Bourdeau (à l’avant) a procédé à la traditionnelle première pelletée de terre pour la construction de la nouvelle caserne.
© Christopher C. Jacques
Le maire Michel Bourdeau (à l’avant) a procédé à la traditionnelle première pelletée de terre pour la construction de la nouvelle caserne.

Un investissement de 1,375 million de dollars

Après deux ans de négociations, la Municipalité de Terrasse-Vaudreuil aura une nouvelle caserne pour son service d’incendie. Un investissement de plus d’un million de dollars.

De nombreux enjeux étaient à considérer dans la complétion du projet, dont le premier et le principal, financier. La municipalité compte à peine 2000 résidents, lui conférant l’un des plus petits bassins de taxation dans la circonscription de Vaudreuil. De plus, le territoire présente une saturation compliquant la décision du terrain à bâtir.

Après deux ans de travail, les élus et responsables municipaux ont été en mesure de finaliser une structure financière acceptable représentant un investissement de 1 375 000 $. « Au départ, nous pensions rénover la caserne existante, mais le coût aurait été supérieur à la construction d’une nouvelle structure. Qui plus est, nous avons l’appui de la population dans la démarche », explique le maire Michel Bourdeau qui parle aussi d’un grand jour pour la Municipalité.

La nouvelle caserne se retrouvera sur le parc Donat-Bouthillier à l’angle du 4e Boulevard et de la 7e avenue. Pour ce faire, une partie de l’espace public sera utilisé pour accueillir la caserne de 6325 pieds carrés qui logera les 25 pompiers, un centre de formation et trois baies pour les véhicules spécialisés.

La construction devra s’amorcer au cours des prochaines semaines et la caserne devrait être opérationnelle en novembre.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *