Sortir de son confort

 Le Collège de Valleyfield enverra une délégation de six personnes dans le cadre d’un voyage humanitaire en Afrique du Sud.
Le Collège de Valleyfield enverra une délégation de six personnes dans le cadre d’un voyage humanitaire en Afrique du Sud.

Collège de Valleyfield

Après deux ans de préparation et d’efforts intenses, quatre étudiants et deux enseignantes du Collège de Valleyfield s’envoleront pour l’Afrique du Sud.

Du 11 juin au 2 juillet, le groupe y effectuera un stage humanitaire et de découverte. Ce séjour de trois semaines, organisé en partenariat avec l’organisme international SAVE, permettra à Krystelle Mailloux, Alex Allen, Alexandre Leclerc et Érika Plante, étudiants au Collège de Valleyfield, de participer à des projets concrets dans un orphelinat et des écoles de Cape Town. En compagnie des deux coordonnatrices du projet et enseignantes, Christine Brassard et Sylvie Béland, les étudiants du groupe nommé South Africa 2013 œuvreront auprès d’une clientèle de 1 à 16 ans. Les participants pourront, entre autres, enseigner des bases de l’informatique, répondre aux besoins ponctuels des enfants et des adolescents, et développer avec eux des activités à caractère social, linguistique ou sportif. Logés dans des familles d’accueil, les étudiants et enseignantes du collège pourront compter sur l’appui de l’organisme international SAVE qui leur fournira l’information nécessaire sur la culture et les mœurs du pays, et qui assurera leur sécurité sur le territoire africain.

Les objectifs de ce projet de stage outre-mer sont nombreux. Cette expérience a pour but de favoriser un échange socioculturel entre les jeunes Québécois et ceux d’un milieu émergent, afin de les conscientiser aux problèmes des pays en voie de développement en comparaison avec les attitudes de surconsommation occidentale. Les participants pourront certainement utiliser les acquis de ce voyage d’initiation à la coopération internationale pour modifier leurs habitudes, améliorer les réflexions sociales et politiques à l’égard d’autres nationalités et de leur vécu, et, enfin, ouvrir leurs horizons sur de nouvelles réalités.

Toutes les activités d’information, de correspondance et de financement qui ont eu lieu au cours de l’année de préparation se sont déroulées en anglais puisque ce voyage vise également l’amélioration des connaissances en langue seconde. Pendant leur séjour, les membres du groupe vivront une véritable expérience d’immersion alors qu’ils seront incités à intégrer le mode de vie des Sud-Africains.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *