« Son attitude est scandaleuse » – Brigitte Asselin

La conseillère municipale Brigitte Asselin s’est dite estomaquée de voir sa collègue Lise Jolicoeur s’opposer à la résolution prévoyant le don d’une somme de 2000 $ à l’Association des gens d’affaires.

Et comme Lise Jolicoeur, Brigitte Asselin tenait à donner sa version des faits. « C’est le conseil municipal au complet qui s’oppose à Mme Jolicoeur. À la dernière séance du conseil, tous les conseillers, moins M. Esculier, se sont prononcés contre la position de Mme Jolicoeur, nous dit d’abord Brigitte Asselin. Depuis les débuts de ces tournois de golf, la Ville a toujours contribué, car c’est un événement qui contribue à aider différents organismes et les gens d’affaires peuvent renchérir de leur côté. Mme Jolicoeur a pourtant toujours appuyé cette démarche auparavant et cette année, elle s’y objecte», s’étonne Brigitte Asselin.

La conseillère rappelle qu’autrefois, la Ville organisait ce tournoi de golf conjointement avec l’Association de gens d’affaires de Saint-Lazare. J’ai siégé sur ce comité et on nous consultait pour orienter les dons aux différentes causes.

Je me souviens que Mme Jolicoeur venait régulièrement au conseil municipal demander de l’aide pour soutenir sa fille Patricia. Elle a finalement reçu 4 000 $ en 2008, de l’argent provenant de ce fonds qu’elle décrie aujourd’hui. Elle s’en prend à moi parce que je me souviens de tout cela. Pendant des années, plusieurs organismes ont été aidés avec l’argent amassé grâce à ce tournoi et elle aussi. De poignarder l’association qui lui est venu en aide, je trouve cela scandaleux », s’insurge Brigitte Asselin qui siège à titre de conseillère municipale depuis 15 ans.

L’avis de l’Association

De son côté, le président de l’Association des gens d’affaires de Saint-Lazare, Martin Couture, a tenu lui aussi à donner son opinion.  « Je veux juste rappeler que 50 % du montant recueilli au tournoi de golf est redistribué dans la communauté et le reste sert au fonctionnement de l’organisme et ne va pas aux gens d’affaires. Cela fait 4 ans que la Ville nous octroie 2 000 $ pour l’organisation du tournoi  et pourtant, Mme Jolicoeur ne s’est jamais opposé.  Je crois que la venue de M. Esculier au conseil a changé la donne. Cette année, il a demandé le vote pour cette résolution et a convaincu Mme Jolicoeur de se ranger de son côté. Il est vrai que nous avons des intentions politiques, mais nous faisons la part des choses. M. Esculier, lui, mélange à tort la politique et les gens d’affaires », croit Martin Couture.

 

À lire aussi:

La version des faits selon Lise Jolicoeur

Bisbille au conseil municipal de Saint-Lazare pour une résolution

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *