Santé bien équilibrée

Moins de viande et plus de légumineuses, voilà ce que conseille la nutritionniste Judith Blucheau.
Moins de viande et plus de légumineuses, voilà ce que conseille la nutritionniste Judith Blucheau.

Résolution – La remise en forme du début d’année est souvent un alliage d’activité physique et de saine alimentation. La nutritionniste Judith Blucheau livre ses conseils pour le deuxième aspect.

« Le but recherché est la santé. Dans ce contexte, l’alimentation va de pair avec l’activité », explique Judith Blucheau.

Or, les régimes et les diètes ne font pas partie de son vocabulaire. « Les régimes restent populaires, avoue-t-elle. Ils paraissent accessibles et ils sont supportés par un puissant marketing, mais il n’y a pas de solution miracle à la santé et à la perte de poids. »

Elle remet même en cause l’efficacité de ces diètes restreignantes qui engendreront certainement une perte de poids rapide, mais aussi d’autres conséquences souvent moins publicisées. « On fait souvent affaire avec l’effet yoyo après un régime. En privant notre corps de calories et de nutriments pendant une certaine période de temps, on traumatise notre métabolisme qui se souviendra de cette phase de famine. Quand on recommence à plus manger, le corps met en place un mécanisme de protection afin de stocker l’énergie excédentaire. On accumule donc du gras », soutient la spécialiste.

Elle souhaite aussi sensibiliser tous ceux qui seraient tentés par un monorégime qui consiste à concentrer son alimentation sur un seul aliment pendant quelques jours (soupe de chou, pamplemousse, bouillon de poulet, etc.). Pour elle, ces méthodes représentent un danger :  « Je les déconseille fortement. Le corps a besoin d’une variété de nutriments que l’on retrouve dans les différents groupes alimentaires. Aussi, le métabolisme a besoin d’un minimum de calories, le carburant du corps, pour être fonctionnel. »

Équilibre

Selon Judith Blucheau, la santé et ultimement la perte de poids passent par l’équilibre et la variété. Elle milite pour l’adoption de saines habitudes alimentaires comme le contrôle des portions et la consommation de fruits, de légumes et de poissons.

« On doit chercher à équilibrer ce que l’on trouve dans nos assiettes. Je conseille à mes clients de faire attention, par exemple, aux viandes grasses en mangeant plus maigre. Le poisson et la volaille sont très intéressants. La patience est vraiment le mot-clé lorsqu’il est question de santé et de perte de poids », relate la nutrionniste.

Conseil d’experte

Les débuts d’année sont souvent fastes en conseils alimentaires et de trucs miracles pour la santé. Judith Blucheau parle plutôt de variété, mais elle a quand même une prédiction pour les Vaudreuil-Soulangeois.

« L’année 2016 sera l’année des légumineuses sous toutes leurs formes. Ces aliments ont plusieurs bienfaits: ce sont d’excellentes sources de protéines, de minéraux et de fibres en plus de présenter un taux de gras très faible. Elles s’apprêtent facilement de nombreuses façons et elles remplacent très bien la viande dans une assiette. Les légumineuses sont aussi beaucoup plus économiques que les protéines de sources animales. Je conseille de les intégrer de façon progressive. Les changements drastiques ne sont pas conseillés », conclut Judith Blucheau.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *