Ryan Young joint les rangs du NPD

Enraciné dans sa communauté, Ryan Young milite de diverses façons pour le mieux-être de ses concitoyens. Fort de ses valeurs de justice sociale et de développement durable, il embrasse désormais la plateforme néodémocrate.

Plus de 200 personnes se sont rendues à la Légion royale canadienne de Sainte-Anne-de-Bellevue cette semaine, pour élire le prochain candidat néodémocrate dans la circonscription Lac-Saint-Louis.
À l’issue du deuxième tour de vote, les électeurs ont arrêté leur choix sur l’Annabellevois Ryan Young.

Priorités

Ryan Young est bien connu de ses pairs. Il occupe à la fois le poste de professeur en communications et technologies des médias au Cégep John Abbott, et celui de conseiller municipal de Sainte-Anne-de-Bellevue. Il s’engage dans diverses causes environnementales et communautaires depuis plusieurs années.

L’idée de faire le saut en politique fédérale mijotait dans sa tête depuis un moment. En raison de ses valeurs et de sa vision d’avenir, la plateforme néodémocrate s’est imposée. « Les mesures de justice sociale et de protection de l’environnement concordent avec mes idées. C’est aussi au sein du NPD que je pourrai lutter contre le projet de loi C-51 de Stephen Harper, qui brimera la vie privée des Canadiens », expose-t-il d’emblée.

Lors de la prochaine campagne électorale, le candidat misera sur quelques dossiers régionaux d’importance. « Pour ma circonscription, je trouve essentiel de me pencher sur le dossier de l’hôpital des vétérans. L’attitude du gouvernement Harper à cet égard est tout simplement scandaleuse. Je demeurerai à l’écoute des vétérans et militerai pour un meilleur encadrement à leur retour des conflits ». Et d’ajouter : « Assurer un meilleur transfert d’argent du fédéral au provincial dans le domaine de la santé constitue également un élément essentiel pour moi ».

La vague orange

Ryan Young et Lysane Blanchette-Lamothe, députée néodémocrate dans Pierrefonds-Dollard.
Ryan Young et Lysane Blanchette-Lamothe, députée néodémocrate dans Pierrefonds-Dollard.

Lors des élections fédérales de 2011, le candidat néodémocrate Alain Ackad terminait deuxième, tout juste 2000 voix derrière le vainqueur libéral, Francis Scarpaleggia.

Avec un candidat de la trempe de Ryan Young, fortement reconnu dans la circonscription et apprécié de ses concitoyens, le résultat de l’élection pourrait être différent.

« Le NPD est très fort à Sainte-Anne-de-Bellevue, et dans une portion de Pointe-Claire. J’ai confiance d’aller rejoindre mes voisins néodémocrates Jamie Nicholls, dans Vaudreuil-Soulanges, et Lysane Blanchette-Lamothe dans Pierrefonds-Dollard à Ottawa », conclut le candidat.

À propos de l'auteur

Stéphanie Lacroix

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *