Roulement de personnel à Pointe-des-Cascades

Pour fonctionner, la Municipalité de Pointe-des-Cascades engage cinq employés. Trois postes sont actuellement vacants.  

Pointe-des-Cascades cherche à pourvoir les postes d’inspecteur en urbanisme/chargé de projet, de directeur général/secrétaire-trésorier (remplacement d’un congé de maternité) ainsi que d’un commis à la réception et à la taxation. Le maire Gilles Santerre l’avoue d’emblée, les départs d’employés engendrent un ralentissement dans le traitement des dossiers et des projets.

Lors de la séance du conseil municipal d’avril, le maire a été questionné par une citoyenne, qui constate beaucoup de roulement depuis trois ans. « On est un petit village. On a de la misère à faire de la rétention de personnel. On prend ça au sérieux, car ça jamme l’appareil municipal », lui a-t-il répondu.

Gilles Santerre affirme que son village a les mêmes obligations qu’une grande ville, mais avec beaucoup moins de moyens pour y parvenir. Les procès-verbaux des séances du conseil municipal ne sont pas accessibles sur le site Internet de la Municipalité, depuis août 2016, un autre aspect dans lequel le maire et son administration sont en train de faire le ménage.

À lire aussi:

Pointe-des-Cascades: Les deux côtés de la haie

Travaux au presbytère

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu veux être le premier
à lire la nouvelle?

 

Je veux recevoir mes nouvelles à

RESTEZ INFORMÉ! Suivez VIVA média sur les réseaux sociaux.

Merci de nous suivre