Rigaud – Lever son verre à la santé du Castor

Une bière qui sait se faire apprécier. (Photo www.microlecastor.ca)
Une bière qui sait se faire apprécier. (Photo www.microlecastor.ca)

Alors que la période de Fêtes tire à sa fin, il reste peut-être quelques soupers ou occasions de célébrer entre amis avant d’entreprendre du bon pied 2016.

S’il n’est pas trop tard pour les dernières emplettes avant d’accueillir la visite ou de se rendre chez la famille pour lever notre verre, il serait peut-être indiqué de se procurer et de savourer un bière fabriquée ici, dans Vaudreuil-Soulanges.

La publication Voir, par la plume de son chroniqueur, conseiller, spécialisé en bières de microbrasseries québécoises, Pierre-Luc Gagnon, a consacré la microbrasserie Le Castor, de Rigaud, la meilleure au Québec en 2015.

Selon Gagnon, « En 2015, c’est la Microbrasserie Le Castor qui peut se péter les bretelles sans gêne. Ils ont non seulement confirmé leur excellence, mais ils ont prouvé leur savoir-faire dans chaque bouteille commercialisée. La Yakima IPA est carrément devenue une référence. Leur version rhum de la Wee Heavy était sublime. Et que dire de la Catherine revisitée, elle aussi en fûts de rhum. Et le vin d’orge américain (toujours en fûts de rhum… vive le rhum libre). Et comment oublier la Sanctuaire en fûts de vin rouge au début de l’année!  Avec l’amélioration de leurs équipements et de leurs installations, ils ne peuvent qu’être meilleurs en 2016. Et on le souhaite sincèrement. Si mon plus gros problème est de leur accorder le titre pour deux années de suite, je serai prêt à vivre avec les conséquences. Longue vie au Castor! », écrit le journaliste spécialisé.

Il va plus loin en plaçant la bière Le Sanctuaire Grande Réserve, toujours de la microbrasserie Le Castor, au premier rang de son top 5 des meilleures bières indiquant plus de 6,1 % d’alcool. « Toile de fond d’une bonne triple avec la complexité d’un affinage en barriques plus qu’heureux », indique dans son article Pierre-Luc Gagnon.

La Saison Rakau, avec ses « puissantes vagues d’agrumes s’affaissent sur la rive de nos papilles alors que la levure tire son épingle du jeu en finale », se place au 5e rang des bières situées entre 0 % et 6 % d’alcool.

Voilà de quoi se réjouir et lever notre verre pour une entreprise local qui sait se démarquer sans péter de la broue. Salute et bonne année.

À propos de l'auteur

Yanick Michaud

Directeur de l'information

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *