Rigaud: Évacuer avant qu’il ne soit trop tard

Lors de la conférence de presse d’hier, le maire de Rigaud Hans Gruenwald Jr. a lancé un vibrant cri du cœur aux citoyens habitant toujours dans les zones sinistrées en leur sommant de se responsabiliser et d’évacuer avant qu’il ne soit tard. Il demande aux familles des résidents de les convaincre de quitter afin d’éviter que, peut-être tard dans la nuit, la tâche revienne aux équipes sur appel du Service de sécurité incendie. Depuis le début de l’état d’urgence, le maire craignait pour la sécurité de ses citoyens, il ne désire pas, de plus, craindre pour la sécurité de ses équipes d’urgence.

Des chiffres à la hausse jour après jour

Hier matin, le niveau de la rivière des Outaouais avait augmenté de 8 centimètres par rapport aux données de la veille. En près d’un mois et demi, la rivière a augmenté de plus de 2,35 mètres et d’autres précipitations sont à venir. Pour les prochaines 48 heures, les experts estiment qu’un autre 10 centimètres viendra s’ajouter. La Ville a donc procédé hier à la livraison de sable sur la rue Armel, sur le chemin de la Pointe-Séguin ainsi qu’à Pointe-Fortune. Davantage de sacs de sable ont été commandé afin de pouvoir palier les demandes des prochains jours. D’ailleurs, les citoyens qui en ont d’inutilisés peuvent les amener aux Service de sécurité incendie. Jusqu’à présent, près de 18 000 sacs ont été remis aux sinistrés. Plusieurs citoyens, organismes et entreprises ont offert jusqu’à présent beaucoup d’aide.

Le ministère de la Sécurité publique a, quant à lui, rencontré cette semaine chacun des propriétaires sinistrés afin d’ouvrir le dossier de réclamation et de remettre, dans un premier temps, une avance monétaire sur l’aide financière que chacun recevra du ministère. Ceci permettra d’entamer certains travaux en attendant que la crue redescende.

Le centre d’attente de la bibliothèque municipal est ouvert pour les prochains jours de 7 h à 23 h, des représentants de la Croix rouge seront sur place pour offrir de l’hébergement de même que de la nourriture aux sinistrés et des services d’aide psychologique sont toujours offerts. Finalement, la ligne d’urgence demeure en service, et ce, 24 heures sur 24 en composant le 450 451-0869, poste 235.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *