Rigaud a besoin de bénévoles pour le nettoyage

Afin d’aider les sinistrés de sa Ville dans la lourde tâche de nettoyage, la Ville de Rigaud a mis en place plusieurs services.

D’abord, les 18 et 19 mai, les bénévoles sont attendus pour participer, en partenariat avec les Forces armées, à une corvée de sacs de sable. Les sinistrés de Rigaud sont invités à mettre leurs sacs de sable près de la route afin que les Forces armées les récupèrent. Par contre, certains gens plus vulnérables ont besoin d’aide. Les équipes de bénévoles seront donc mobilisées un peu partout sur le territoire afin de les aider à les déplacer. Ceux qui sont intéressés à passer la journée ou une partie de la journée à Rigaud sont invités à se présenter au garage municipal, 391 chemin J.-René-Gauthier (anciennement chemin de la Mairie). Un autobus fera le trajet entre les différents sites permettant ainsi de travailler pendant un avant-midi, pendant un après-midi ou toute la journée. Départs à 8 h30 (retour possible à midi) ainsi qu’à 13 h (de retour à 16 h). La Ville offrira des bouteilles d’eau, un dîner et des collations. Les bénévoles doivent apporter quant à eux des gants de travail, chapeau, souliers confortables, crème solaire, chasse moustique et si possible une brouette ou un diable.

Ma région j’y tiens!

Les 27 et 28 mai, une grande corvée de nettoyage se fera à Rigaud. Des équipes de bénévoles seront assignées à quelques résidences et, en collaboration avec les propriétaires, ils aideront au nettoyage extérieur. Les équipes ne travailleront pas à l’intérieur des domiciles, mais bien sur les terrains et dans les aires communes. Ceux intéressés à participer peuvent s’inscrire directement  sur le site www.viva-media.ca/ma-region-jy-tiens et les membres de l’équipe de Viva Média coordonneront le tout en fonction des disponibilités des gens. Des collations, breuvages et dîners seront offerts. Les bénévoles doivent apporter quant à eux des gants de travail, chapeau, souliers confortables, crème solaire et chasse moustique.

Collectes de déchets

La Ville de Rigaud a mis en place deux collectes. Elle demande aux citoyens de faire deux piles distinctes pour faciliter le ramassage de chacune des collectes. Dès demain, et ce, jusqu’à samedi, un camion parcourra en boucle les zones sinistrées afin de ramasser les déchets domestiques et articles ménagers. Dans un deuxième temps, un autre camion se rendra dans les secteurs touchés vendredi et samedi afin de ramasser les matériaux de construction. Ces collectes devraient également se poursuivre la semaine prochaine. Concernant les résidus de matières dangereuses (bombonnes de propane, pots de peinture, réservoir d’essence, etc.), les citoyens peuvent exceptionnellement aller les porter à l’écocentre de Rigaud, situé au 32, rue de la Coopérative. Ils doivent toutefois respecter les exigences pour assurer un entreposage et des manipulations sécuritaires.

 

Mise à jour 17 mai à 16 h

La Ville de Rigaud désire aviser les citoyens qui résident directement aux abords de la rivière des Outaouais, communément appelée la zone 0-2 ans, qu’ils peuvent aller sur le terrain pour voir leur demeure. Toutefois, ces derniers ne pourront pas y dormir ni même rentrer à l’intérieur étant donné les fortes probabilités que les lieux ne soient pas sécuritaires. Aussi, il est conseillé d’attendre avant d’effectuer des travaux, puisque des règlements municipaux régissent cette zone, limitant ainsi les travaux qui peuvent être réalisés. Les citoyens qui avaient déjà demandé l’aide de la Croix rouge devraient donc la conserver tant et aussi longtemps que cela sera nécessaire. Au cours des prochains jours, la Ville communiquera avec ces citoyens afin de confirmer la visite d’un inspecteur en bâtiment. Ce dernier ira sur le terrain vendredi, entre 10 h et 19 h, accompagné d’une équipe de pompiers-préventionnistes et d’agents de la Sûreté du Québec. Ils leur remettront une trousse d’information et procéderont à une évaluation sommaire du bâtiment. Des ressources d’aide psychosociale seront aussi sur place pour accompagner les citoyens dans cette dure épreuve. Par la suite, cet inspecteur en bâtiment ira visiter chacune des quelque 300 maisons touchées par les inondations.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *