Rien de nouveau dans le budget conservateur

CCJ Nicholls 101
Le NPD est le seul parti à Ottawa à voter contre le projet de loi C-51. Selon Jamie Nicholls, « pour la sécurité des Canadiens, , il faut d’abord regarder chez nous avant d’aller voir ailleurs ». (Photothèque)

Le député fédéral de Vaudreuil-Soulanges, Jamie Nicholls, croit que le budget du gouvernement Harper laisse tomber les Québécois. Selon lui, les investissements en infrastructures sont des idées recyclées et que le budget ne présente rien de nouveau.

Également pour ce qui de la création d’emploi, il n’y a pas d’investissement pour en créer en région selon M. Nicholls. « Pour une société durable, il faut créer une économie locale solide. En ce moment, il n’y a pas d’outil pour bâtir une région solide », ajoute-t-il.

Dans le présent budget, les petites et moyennes entreprises (PME) vont voir leur taux d’imposition baisser de deux pour cent. Jamie Nicholls mentionne que son parti dit que depuis 2011 il faut réduire le taux d’impôts aux PME, « pourquoi attendre pour eux alors qu’on ne le fait pas pour les grandes entreprises? »

Il explique aussi que le gouvernement Harper doit faire son bout de chemin pour aider les provinces, sinon ce sera encore plus difficile pour les députés provinciaux dans l’avenir, surtout en matière de santé.

Le néodémocrate indique aussi qu’avec la plus grande crise mondiale, soit le changement climatique, il n’y a rien en ce sens dans le budget. « 50 % des Conservateurs ne croit pas actuellement aux changements climatiques. Comment peut-on avancer dans ce dossier avec cette idéologie? »

Il rappelle aussi que son parti a toujours fait la promotion d’une économie verte pour les investissements en infrastructure, qu’il faut augmenter les transferts en santé, puisqu’actuellement au Québec, avec la période d’austérité, le gouvernement fédéral a un certain rôle à jouer.

La question de la sécurité nationale

Jamie Nicholls souligne qu’il n’y a rien de nouveau en matière de sécurité ferroviaire et alimentaire au pays depuis quelques années. « Les conservateurs et les libéraux ont complètement changé le système d’inspection. Aujourd’hui, il n’y a plus d’inspecteurs pour les trains, les aliments et ce sont les entreprises qui gère cela, et des fois ils ont tendance à couper les coins ronds », déclare-t-il.

Toujours selon lui, les conservateurs ont simplement l’intention de passer le projet de loi C-51. « On est les seuls au gouvernement qui sont contre ce projet de loi. C’est carrément contre les valeurs de la charte. On ne comprend pas non plus la position des libéraux, qui sont contre le projet, mais vont voter pour. Pour la sécurité des Canadiens, il faut d’abord regarder chez nous avant d’aller voir ailleurs », soutien Jamie Nicholls.

En général, M. Nicholls mentionne qu’il y a du bon et du mauvais dans le budget de Joe Oliver, mais qu’en général, « on peut faire meilleur ».

Maxime Auger, journaliste

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *