Retour du TrestlerFest à Vaudreuil-Dorion

Déjà, à la conférence de presse, les brasseurs ont pu présenter leurs produits.
Photo Myriam Delisle

Le 28 avril de 17 h à 22 h, les amateurs de bière pourront découvrir les produits de microbrasseries de la région et d’ailleurs à l’occasion de la deuxième édition du TrestlerFest de la maison Trestler de Vaudreuil-Dorion.

L’événement brassicole ouvre donc le bal de la saison des festivaux de bière, à temps pour le retour des journées ensoleillées. Le TrestlerFest accueillera donc cette année les bières artisanales de quatre microbrasseries locales : La Schoune de Saint-Polycarpe, Le Castor de Rigaud, Maltéus de Salaberry-de-Valleyfield et Labrosse de Pointe-Claire, innovée récemment par des gens de Hudson.
L’offre de produits sera bonifiée par la présence de bières qui ont fait leur marque dans l’histoire brassicole du Québec avec l’apport de certains produits de Sleeman.

Un volet gastronomique

Photo Myriam Delisle

La gamme variée de boissons sera généreusement accompagnée de kiosques alimentaires qui proposeront des accords gourmands appréciés des épicuriens. Des entreprises d’ici présenteront donc des plateaux de leurs spécialités gastronomiques, pour le plus grand plaisir des visiteurs. Parmi les collaborateurs, notons L’Artisan de la mer, l’Artisan du Terroir, Bad Monkey, Les Délices d’Arnaud, IGA Extra Famille Viau et Resto-Bar Sunny’s.
L’offre agroalimentaire donne déjà l’eau à la bouche. «L’Artisan du terroir va nous donner des brezels, des produits allemands, alors c’est approprié qu’un festival de bière se fasse dans cette maison qui est d’origine allemande. Son bâtisseur Jean-Joseph Trestler était de Mannheim.»
Pour sa part, le propriétaire des Délices d’Arnaud élbore son menu, qui sera une fois de plus composé de magret de canard séché, de canapés avec du foie gras ainsi que ses célèbres macarons au foie gras.
Finalement, le vignoble Côte de Vaudreuil sera également de la partie afin d’offrir au public moins fervent de bière une alternative intéressante.

Une nouvelle tradition

Selon la directrice de l’établissement, Louise LeBlond Vallée, le TrestlerFest est devenu un incontournable. Wayne Saray de la Brasserie Le Castor abonde en ce sens: «C’était un événement fantastique l’an dernier, on a hâte d’y retourner.
Le festival rassembleur proposera aussi un volet musical, assuré par Alexis Arbour, musicien accompli de la région. Il sera aussi l’occasion d’ouvrir la porte de la Maison à une nouvelle clientèle. «L’an dernier, nous avons accueilli plus de 400 personnes, regroupant trois générations, qui ont adoré cette première expérience. Donc les dirigeants de la fondation veulent poursuivre ce rituel, soulignant d’emblée l’alliance avec le constructeur de la Maison, Jean-Joseph Trestler, qui était d’origine allemande et cette célébration de la bière populaire à Munich. Un atout pour découvrir ce lieu unique, tout en savourant le meilleur des produits qui s’y trouveront.»
Le public peut déjà se procurer des billets au coût de 25 $ à la maison Trestler, et les coupons de dégustation seront quant à eux vendus sur place le soir de l’événement.
On obtient plus de détails au 450 455-6290.

À propos de l'auteur

Myriam Delisle

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *