Régates 2015: Le décompte est commencé

MD regates
Didier Séguin et le pilote Mathieu Lemelin sont impatients de vivre la 77e édition des Régates de Valleyfield. (Photo Myriam Delisle)
MD regates2
L’équipe des Régates a annoncé plusieurs nouveautés. (Photo Myriam Delisle)
MD regates3
Comme à l’habitude, des embarcations accueillaient les partenaires et médias. (Photo Myriam Delisle)

Jeudi, partenaires des Régates et médias se sont réunis afin de diffuser les nouveautés qu’apportera cette 77e édition.

Jusqu’à maintenant, aucune information n’a circulé au sujet des célèbres feux d’artifice. Cette année, cet incontournable des Régates aura lieu grâce à Diageo, approvisionnement mondial Valleyfield, et la ville de Salaberry-de-Valleyfield. Cette tradition, une magnifique explosion de couleurs au-dessus de la baie Saint-François, se déroulera le samedi 11 juillet dès 22 h 15.

Rue Victoria

Des nouveautés animeront cette année la rue Victoria, assurant une uniformité avec le site des Régates. Un spectacle aérien de freestyle motocross mettra en vedette trois coureurs qui s’élanceront sur une rampe installée sur la rue Victoria. Il sera possible de voir cette présentation spéciale de USAFMX les vendredi, samedi et dimanche.

Des structures gonflables et une panoplie de kiosques, d’expositions et d’activités s’ajoutent à ce volet qui sera présenté gratuitement au public.

Les courses

Bien entendu, les courses demeurent un sujet qui rend fébriles les adeptes de ce festival à moins d’une vingtaine de jours du premier « One to five ». Et la compétition sera à nouveau enlevante, dans toutes les classes.

Outre les classes 2.5 litres, Formule 2500, Hydro-350, Grand Prix et de la F1, on comptera le retour des des 1 litre.

Rappelons que les bateaux de la classe 1 litre atteignent des vitesses supérieures à 105 mph. Les surcompresseurs ne sont pas permis, mais toute autre modification est permise et même souhaitable. Les moteurs peuvent être de type marin ou automobile et de type 2 ou 4 temps.

S’ajoute à eux la mythique classe d’embarcations vintage, toujours appréciée des spectateurs.

Par ailleurs, le pilote Mathieu Lemelin, de la classe Hydro-350, était de la partie à la conférence de presse. Celui qui a récemment perdu son père promet de donner tout ce qu’il a lors de la course.

« On est deux à peser sur la pédale, donc j’ai une longueur d’avance sur les autres », a-t-il lancé, ému.

Navettes

Un service de taxi-navette Desjardins s’ajoute aux services qui amélioreront l’expérience des festivaliers. Deux navettes feront le service à partir du boulevard du Havre jusqu’aux puits de ravitaillement. Quatre points d’arrêt sont d’ailleurs situés du côté de Bellerive. Deux autres navettes desserviront les participants du côté de la rue Victoria, alors que le service partira du camping, se rendant jusqu’aux puits de ravitaillement. Quatre autres arrêts seront effectués sur cette rue.

 

 

 

 

À propos de l'auteur

Myriam Delisle

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *