Quelques conseils pour éviter les blessures lors d’un déménagement

Les citoyens de la région seront nombreux à déménager dans les prochains jours. Pour éviter les blessures et vous assurer que tout se déroule pour le mieux, voici quelques conseils de Maxime Besner, physiothérapeute et copropriétaire d’Action Sport Physio.

Pour quelqu’un qui travaille dans la construction, ou qui s’entraîne régulièrement à lever des charges, un déménagement ne constitue pas un défi de taille. Mais avouons-le, pour la majorité des gens, il s’agit d’un exercice considérable. « De là l’importance de bien se préparer et de connaître les bons gestes à faire », explique Maxime Besner.

En vue du Jour J

Veiller à la sécurité de toutes les personnes qui viendront vous aider débute au moment de faire vos boîtes. Vous assurer de leur solidité et de leur identification est essentiel.

« Dans le but d’éviter de faire de faux mouvements qui pourraient créer des douleurs, il est important de s’assurer que les boîtes ne vont pas se défaire à la levée. Du même coup, c’est une bonne idée d’écrire sur la boîte si elle est particulièrement lourde. Ainsi, on est mieux préparé pour la charge », mentionne le spécialiste.

De toute évidence, il rappelle l’importance d’identifier la pièce où doit être déposée la boîte, de manière à éviter de multiplier les manipulations inutiles.

S’équiper adéquatement

Certains outils et équipements vous aideront à épargner vos épaules, votre cou et votre dos.

En effet, le simple fait de porter de bons gants antidérapants contribue à minimiser le risque de blessures lors du transport des boîtes et à sécuriser la prise.

« Si on lève une boîte à mains nues, on augmente les chances qu’elle glisse. Si cela se produit, on peut avoir tendance à faire un faux mouvement pour rattraper la boîte et se blesser. Mieux vaut avoir une prise stable grâce à de bons gants », expose Maxime.

Bien sûr, les courroies de déménagement et les chariots à courroies sont essentiels pour le déplacement des électroménagers.

Pour le confort et le maintien du pied, le physiothérapeute suggère le port d’un bon soulier de sport tout au long de la journée de déménagement.

L’accès à des bouteilles d’eau fraîches est à prévoir, car l’hydratation continue favorisera le bon déroulement de la journée.

Le jour J

Puisque les déménagements débutent souvent de bonne heure, Maxime Besner suggère de faire quelques petits mouvements de réchauffement pour activer le corps avant de commencer le tout. Une petite série de 10 jumping jacks suffit pour préparer les muscles à l’effort.

Pour les charges les plus lourdes et si votre équipe le permet, l’idéal est de partager la charge en duo. Dans ces circonstances, la bonne communication demeure la clé pour éviter les blessures.

Lors de la levée de boîte, il importe de ne pas faire de torsion avec le corps. Les hanches, le bassin, le dos et les épaules doivent demeurer dans la même direction. Rappelez-vous de rentrer le nombril et de tenir les boîtes le plus près de corps pour obtenir une posture sécuritaire.

Bien que les déménagements se déroulent souvent à un rythme effréné, Maxime suggère de prendre de petites pauses si cela s’avère nécessaire. « Une petite pause de 2 minutes sera plus bénéfique au final que de se dépêcher », dit-il.

Tout au long de la journée, le plus important selon le spécialiste demeure d’écouter son corps et de respecter ses limites.

Enfin terminé!

Lorsque les électroménagers, le mobilier et les boîtes sont à leur place dans la nouvelle demeure, l’heure est à la bière et à la pizza, comme le veut la tradition! Toutefois, avant de vous détendre, quelques étirements simples des trapèzes, des avant-bras et du cou pourront vous aider à relaxer vos muscles et à éviter les douleurs dans les jours à venir.

Il faut maintenir la position environ 30 secondes pour chacun des étirements.

 

 

 

 

D’ailleurs, Maxime Besner vous suggère de faire particulièrement attention aux blessures le lendemain et le surlendemain de votre déménagement. « C’est souvent un ou deux jours plus tard, lorsqu’on est un peu moins vigilant, que les blessures et les douleurs surviennent », prévient-il.

Finalement, en cas de douleur au dos, au cou ou aux épaules, ou en cas d’entorse à la cheville par exemple, l’application de glace par tranche de 15 minutes est de mise. Si la douleur persiste, mieux vaut consulter en pharmacie ou auprès d’un spécialiste.

Bon déménagement!

À propos de l'auteur

Stéphanie Lacroix

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *