Programmation diversifiée du ciné-club

 

Le film Nelly, mettant en vedette la comédienne Mylène Mackay, sera projeté le 24 avril.

 

À peine la saison d’hiver terminée, le ciné-club La Boîte Lumineuse lance sa programmation printanière dont la première projection aura lieu lundi prochain, 13 mars, avec le film Médecin de campagne.

L’action du film de Thomas Lilti, un drame français mettant en vedette François Cluzet et Marianne Denicourt, se déroule à la campagne où tous les habitants peuvent compter sur Jean-Pierre, le médecin qui les ausculte, les soigne et les rassure jour et nuit, 7 jours sur 7. Malade à son tour, Jean-Pierre voit débarquer Nathalie, médecin depuis peu, venue de l’hôpital pour le seconder. Parviendra-t-elle à s’adapter à cette nouvelle vie et à remplacer celui qui se croyait irremplaçable?

La semaine suivante, le 20 mars, la Boîte Lumineuse présentera, en collaboration avec les Villes de Pincourt et de Vaudreuil-Dorion, le documentaire primé aux Césars 2016, Demain. À la suite de la publication d’une étude annonçant la possible disparition d’une partie de l’humanité d’ici 2100, Cyril Dion et Mélanie Laurent sont partis avec une équipe de quatre personnes enquêter dans dix pays pour comprendre ce qui pourrait provoquer cette catastrophe et surtout comment l’éviter. Un documentaire montrant des solutions et racontant une histoire qui fait du bien.

Changement de registre pour la projection du 27 mars, qui mettra en vedette le drame biographique La Danseuse de la cinéaste Stéphanie Di Giusto. Ce film, une collaboration France/Belgique/République, raconte l’histoire de Loïe Fuller, née fille de ferme en Illinois où son travail avant-gardiste n’est pas très apprécié. Elle quitte pour Paris où elle connaîtra la gloire. Sur scène, elle réinvente son corps, révolutionne la danse contemporaine et émerveille chaque soir un peu plus. Mais sa rencontre avec Isadora Duncan va précipiter la chute de cette icône du début du 20e siècle.

Deux choix québécois

Les deux films suivants dans la programmation de La Boîte Lumineuse seront québécois. D’abord, Le pacte des anges, présenté le 10 avril, portant à l’écran les comédiens Marc Messier et Émile Schneider, dans une réalisation de Richard Angers. Ensuite, le ciné-club fera relâche le 17 avril pour le lundi de Pâques, mais sera de retour le 24 avril avec le drame biographique Nelly d’Anne Émond. Le film, librement inspiré de la vie et de l’œuvre de Nelly Arcand, dresse le portrait d’une femme fragmentée et perdue entre ses identités irréconciliables d’écrivaine, d’amoureuse, de putain et de star.

Avant de conclure sa programmation printanière avec un écran blanc, le 15 mai, la Boîte Lumineuse proposera le drame L’Avenir de la réalisatrice Mia Hansen, le 8 mai. Isabelle Huppert y interprète le rôle de Nathalie, professeur de philosophie dans un lycée parisien. À 57 ans, alors que sa mère décède et que son mari la quitte pour une autre, elle est confrontée à une liberté nouvelle et devra réinventer sa vie.

Les projections du ciné-club La Boîte Lumineuse ont lieu au théâtre Paul-Émile-Meloche, le lundi soir à 19 h. Le coût d’entrée est de 6 $ par personne ou de 5 $ pour les résidents de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot, de Rigaud et de Vaudreuil-Dorion.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *