Pour un rayonnement « tellement » plus grand

Pierre Séguin, Danie Deschênes et Annie Kataroyan (directrice générale du Parc historique de la Pointe-du-Moulin) ont présenté avec fierté les grandes lignes de la campagne.
Pierre Séguin, Danie Deschênes et Annie Kataroyan (directrice générale du Parc historique de la Pointe-du-Moulin) ont présenté avec fierté les grandes lignes de la campagne. (Crédit: Christopher C. Jacques)

Notre-Dame-de-L’Île-Perrot – La Ville de Notre-Dame-de-L’Île-Perrot prend son rayonnement à cœur, et, du même coup, en main. Elle a en effet lancé sa campagne de promotion Tellement Notre-Dame-de-L’Île-Perrot, Tellement beau!

En phase avec la campagne de Tourisme Suroît, Tellement Suroît, l’administration souhaite mettre en valeur, par ses propres moyens, les organisations et les lieux à caractère touristique ainsi que culturel sur son terrain.

« La Ville va bien, mais ce serait mieux si les gens d’ici et d’ailleurs étaient plus au courant de ce qui se passe sur notre territoire. Nous voulons inviter les gens à visiter les différents événements et sites », commente Danie Deschênes, mairesse de la municipalité.

La campagne Tellement Notre-Dame-de-L’Île-Perrot, Tellement beau!, conçue en collaboration avec VIVA média se déclinera sur trois plateformes au cours des prochains mois afin d’attirer un plus grand nombre de touristes régionaux et les inciter à profiter de l’expérience proposée.

Dans un premier temps, l’équipe du Parc historique de la Pointe-du-Moulin, point d’ancrage de la première année de l’initiative, fera le tour des différentes activités tenues.

En effet, avec la thématique Les pirates à l’abordage de la Pointe, la Pointe-du-Moulin assure une cohésion dans la campagne. La mise en contexte vise les plus jeunes : des pirates ont capturé le meunier et son épouse afin de s’emparer dans la seigneurie du sieur François-Marie Perrot. Ce dernier est à la recherche d’un équipage de moussaillons pour repousser les envahisseurs. Pour faire partie de ce groupe de braves, les enfants devront relever des défis organisés dans les différents événements et sites de Tellement Notre-Dame-de-L’Île-Perrot, Tellement beau!

L’élaboration d’un guide rassemblant toutes les informations pertinentes sur les activités et attraits est la deuxième plateforme mise de l’avant pour la campagne. Les citoyens pourront la retrouver auprès des organisations et au kiosque touristique en bordure de l’autoroute 20 qui sera rouvert cet été.

Enfin, le site internet interactif www.tellement-beau.org sera en ligne pour mousser et appuyer la campagne. Les internautes y trouveront, entre autres, une carte répertoriant les activités et les sites.

Retour aux sources

Le président de la Société de développement du Parc historique de la Pointe-du-Moulin, Pierre Séguin, milite pour un retour aux sources sur de nombreux tableaux.

D’un côté, il se réjouit de la place accordée à François-Marie Perrot dans la campagne municipale. « Perrot ce n’est pas un boulevard, c’est un personnage historique important; il a été le premier gouverneur de Montréal. Tout le monde se souvient de Callières qui était le deuxième, mais on semble oublier trop facilement son prédécesseur, Perrot », souligne le galeriste.

Il se réjouit aussi du travail accompli auprès du site historique dans les dernières années : « Il y a huit ans, nous avons sauvé la Pointe-du-Moulin de la fermeture avec de la volonté et du travail. C’est fou de voir où en est rendu le parc alors qu’il servira de point d’ancrage de la campagne Tellement Notre-Dame-de-L’Île-Perrot, Tellement beau! »

La Pointe-du-Moulin, aussi, aura un rôle d’ambassadrice dans les prochains mois grâce à une subvention de la Ville de Notre-Dame-de-L’Île-Perrot. Plus précisément, son équipe installera un pavillon ambulant dans les activités et événements hors de l’île Perrot afin de faire connaître ses attraits à l’extérieur.

Une première de plusieurs

Cette vaste opération de mise en valeur orchestrée par l’administration perrotdamoise n’a pas été conçue avec une date de péremption. Effectivement, la Ville souhaite la remettre de l’avant annuellement avec, à chaque édition, un point d’ancrage différent.

Le projet est aussi facilement exportable selon ses responsables. La mairesse Danie Deschênes est claire : elle aimerait que Tellement Notre-Dame-de-L’Île-Perrot, Tellement beau! fasse des petits régionalement. « Le concept et la rime fonctionnent très bien lorsque l’on dit Tellement L’Île-Perrot, Tellement beau! », laisse-t-elle planer.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *