Poulaillers urbains autorisés à Vaudreuil-Dorion

Traditional free range poultry farming

La Ville de Vaudreuil-Dorion a récemment modifié sa réglementation afin d’autoriser la garde de poules domestiques.

Il s’agit pour l’instant d’un projet-pilote et des conditions très strictes ont été fixées afin d’assurer le bien-être des animaux et le respect du voisinage. Le nombre maximal de poules autorisées varie en fonction de la superficie du terrain : deux poules pour les lots d’une superficie de moins de 400 mètres carrés et cinq, pour les lots de plus de 400 mètres carrés. Dans tous les cas, un nombre minimal de deux poules est requis. À cela s’ajoute l’interdiction de coqs dans les poulaillers urbains, et ce, pour assurer la quiétude des lieux.

« Le conseil municipal s’est penché sur la question à la suite de demandes de citoyens. Des recherches ont été effectuées sur le sujet et nous avons pris le pouls d’autres villes où des poulaillers urbains sont déjà implantés. En fin de ligne, nous avons décidé d’opter pour un projet-pilote », a spécifié le maire Guy Pilon.

Permis requis

L’implantation d’un poulailler nécessite un permis de la Ville, disponible auprès de la Division permis et inspections au coût de 20 $. Le poulailler doit être pourvu de ventilation, d’isolation et d’une source de chaleur si les poules sont gardées entre le 1er novembre et le 15 avril. Sa superficie ne doit pas dépasser 10 mètres carrés, tout comme l’enclos grillagé adjacent, mais des espaces minimaux sont exigés selon le nombre de poules. Ce bâtiment doit également se trouver à une distance minimale de deux mètres de toute ligne de lot.
Les poules domestiques doivent demeurer à l’intérieur du poulailler entre 22 h et 6 h. La propreté des installations est primordiale : les odeurs ne doivent pas être perceptibles à l’extérieur du poulailler. Enfin, la vente d’œufs ou de tout autre produit dérivé des poules n’est pas autorisée et aucune enseigne à cet effet ne sera tolérée.

À propos de l'auteur

Myriam Delisle

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu veux être le premier
à lire la nouvelle?

 

Je veux recevoir mes nouvelles à

RESTEZ INFORMÉ! Suivez VIVA média sur les réseaux sociaux.

Merci de nous suivre