Plus de 1000 marcheurs pour la Maison de soins palliatifs

DSC_0134
Photo Stéphanie Lacroix

Grâce à l’engagement de la communauté, la Fondation de la Maison de soins palliatifs a amassé le 1er mai 10% de son objectif annuel de financement, lors de la Marche Bourassa-Boyer.

La Marche Bourassa-Boyer au profit de la Fondation de la Maison de soins palliatifs de Vaudreuil-Soulanges (FMSPVS) s’est déroulée le 1er mai au Parc de la Maison-Valois de Vaudreuil-Dorion. Plus de 1000 marcheurs ont pris part à cette 5e édition.

Alors que les trois premières éditions de l’activité se déroulaient sur 5 sites satellites dans Vaudreuil-Soulanges, les organisateurs avaient décidé l’an dernier de centraliser l’activité à Vaudreuil-Dorion. Devant le succès de cette idée rassembleuse, le comité a récidivé cette année. L’ambiance était à la fête au Parc de la Maison-Valois lors du coup de départ à 10 h

« Cette marche possède vraiment un esprit de famille; il y a beaucoup d’enfants sur le site. L’objectif est d’amasser des dons, mais il faut aussi que les gens s’amusent », insiste Jean-Marie Bourassa, président du Conseil d’administration de la FMSPVS et copropriétaire du cabinet Bourassa-Boyer, commanditaire principale de l’événement.

Bilan

Dans les semaines précédentes, les marcheurs ont dû relever un défi de taille. En effet, regroupés en équipes de 8 à 10 personnes, ils devaient tenter d’amasser 1000 $ en dons. La marche du 1er mai constituait donc la fin d’un processus.

Ainsi, l’activité a permis d’amasser une somme considérable. « Cette année, nous avons amassé la somme de 140 035 $; soit environ 10 % de ce que la Maison doit amasser chaque année pour offrir des soins gratuits à la population », a annoncé fièrement Julie-Anne Lambert, directrice générale de la MSPVS.

Une partie de cette somme, soit 20 000 $, a été offerte par le cabinet Bourassa-Boyer. « Nous avons pris un engagement de 5 ans, avec une contribution de 20 000 $ par année, avec la fondation. Pour nous, c’est une façon de remettre à la société », a indiqué Jean-Marie Bourassa.

Une tradition à poursuivre

Jean-Marie Bourassa souhaite que l’engagement de son équipe inspire les gens d’affaires ou les citoyens à s’impliquer eux aussi pour la cause.

« On est privilégié dans la région d’avoir une Maison de soins palliatifs. C’est exceptionnel, et il faut que ça continue. Pour ce faire, il faut constamment trouver de nouvelles personnes prêtes à s’engager, et de nouveaux bénévoles », lance-t-il.

« Revenez nous voir l’année prochaine, parce que nous aimerions avoir encore plus de marcheurs », a ajouté Julie-Anne Lambert.

À propos de l'auteur

Stéphanie Lacroix

Directrice de l'information

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *