Nouveau rôle des infirmières

À compter du 11 janvier, les infirmières et infirmiers du Québec pourront effectuer certaines prescriptions de médicaments et analyses de laboratoire, améliorant entre autres le traitement des plaies.

Depuis l’adoption par le gouvernement, le 7 octobre dernier, du règlement autorisant les infirmières à prescrire, l’Ordre des Infirmières du Québec a travaillé sans relâche afin que la prescription infirmière devienne une réalité rapidement, et que tous les mécanismes nécessaires pour émettre les permis de prescripteurs à un potentiel de plus de 10 000 infirmières et infirmiers soient en place.

Cette mesure permettra un accès plus rapide aux traitements et au suivi clinique, une réduction des complications et des coûts liés à une prise en charge tardive et d’éviter une interruption de services en attente d’une ordonnance.

Nouvelles responsabilités

Les membres du personnel infirmier qui effectueront la formation et décrocheront le permis de prescripteurs pourront prescrire des analyses de laboratoire et des produits, pansements ou médicaments utilisés dans le soin des plaies. Ils pourront aussi prescrire certains médicaments liés à la contraception hormonale et aux infections transmises sexuellement et par le sang.

Enthousiasme

« Ce moment tant attendu, aussi bien par les membres de la profession que par la population est un jour de célébration. Au printemps 2013, nous avons réalisé un sondage et avons appris que 96 % des infirmières et infirmiers considéraient que le droit de prescrire améliorerait grandement l’accès aux soins. La population abondait aussi en ce sens. Aujourd’hui, nous sommes très heureux de voir que la détermination des infirmières et infirmiers à faire valoir leurs expertises a porté ses fruits », affirme la présidente de l’Ordre des Infirmières et Infirmiers du Québec, Lucie Tremblay.

Et d’ajouter : « Nous sommes en route vers une plus grande autonomie professionnelle qui fera la différence dans le système de santé québécois »

À propos de l'auteur

Stéphanie Lacroix

Journaliste

Vous aimerez également

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *