Négligences et inattention sont les causes d’accidents les plus courantes

: Robert Sauvé raconte que le cadenas soit utilisé afin d’éviter qu’une personne redémarre un mécanisme alors que quelqu’un se trouve dans un silo. Photo Stéphane Fortier

La Semaine de la santé et de la sécurité en agriculture se déroule du 8 au 15 mars et chaque année, il convient de rappeler les règles de sécurité.

Agriculture Robert Sauvé est un producteur de céréales (maïs, soya) et il est responsable du dossier santé et sécurité dans Vaudreuil-Soulanges. « Cela fait 20 ans que je suis responsable de ce dossier dans la région. Mon rôle est de sensibiliser les propriétaires d’entreprises agricoles, surtout ceux qui embauchent des employés, parce qu’ils en sont responsables, qu’il y a des normes à respecter. Chaque année, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNSST) sort de nouvelles procédures  », indique-t-il.

Robert Sauvé rappelle qu’il y a sept ou huit ans, des représentants des trois syndicats dans Vaudreuil-Soulanges se rendaient dans les fermes, et ce, de façon tout à fait conviviale, pour discuter de sécurité avec les producteurs. « Aujourd’hui, nous faisons en sorte qu’ils aient accès à toute la documentation possible sur le sujet », mentionne le producteur agricole de Saint- Polycarpe.

Les causes principales

Les accidents se produisent souvent à cause de négligences et d’inattention. « C’est simple, il fait penser avant de poser quelque geste que ce soit, ne rien faire de précipité. On a tendance à se dépêcher parce que l’on a du retard à rattraper et parfois, la fatigue, l’imprudence et la négligence viennent ajouter à tout cela », explique Robert Sauvé.

Ders accidents reliés au courant électrique sont aussi assez fréquents. « On revient souvent sur les mêmes thèmes. Une vis à grain va toujours être dangereuse. Il y a les dangers d’ensablement dans les silos. Lorsqu’on travaille sur un équipement ou dans un lieu en particulier, il faut toujours s’assurer qu’une autre personne ne viendra pas intervenir et causer un accident par ignorance. La communication entre les individus est importante. Il fait que tous sachent sur quoi chacun travaille et à quel endroit. Tous les gestes doivent être coordonnés », note-t-il.

L’année dernière, un malheureux accident s’est produit dans un silo d’une ferme de Vaudreuil-Soulanges. Une personne est morte d’intoxication, un drame qui aurait très bien pu être évité.

Robert Sauvé croit qu’il ne fait pas non plus négliger la question du suicide. « L’automne dernier, deux personnes se sont enlevé la vie. Là aussi, il faut faire de la sensibilisation », nous dit le producteur de céréales.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

2 commentaires

  1. Gaetane Sauve

    J’aimerais communiquer avec le journaliste Stéphane Fortier au sujet du reportage du 08-03- 2017. Négligence et inattention sont les causes d’accidents sur les fermes Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu veux être le premier
à lire la nouvelle?

 

Je veux recevoir mes nouvelles à

RESTEZ INFORMÉ! Suivez VIVA média sur les réseaux sociaux.

Merci de nous suivre