Mario Bissonnette veut représenter Soulanges-Vaudreuil

Candidat pour le PLC

L’enseignant Mario Bissonnette désire occuper un siège à la Chambre des communes.  © Photothèque
L’enseignant Mario Bissonnette désire occuper un siège à la Chambre des communes.
© Photothèque

L’enseignant Mario Bissonnette annonce qu’il se lance dans la course à l’investiture du Parti libéral du Canada (PLC) dans la circonscription de Soulanges-Vaudreuil en prévision de l’élection fédérale de 2015.

Le candidat se dit assuré qu’avec l’appui de la population, il pourra être une voix crédible pour défendre les intérêts de la région et, plus largement, ceux du Québec à la Chambre des communes. À son avis, cela fait trop longtemps que les Québécois n’occupent plus la place centrale qui est pourtant la leur au sein de la fédération canadienne. C’est là une des raisons qui le poussent à s’engager en politique.

Il se dit convaincu que les propositions réfléchies et équilibrées comme celles que met de l’avant le PLC seront en mesure de rallier une majorité d’électeurs de la nouvelle circonscription fédérale de Soulanges-Vaudreuil en 2015. Il entend se faire le défenseur des intérêts des gens de la classe moyenne, qui doit être, selon lui, au cœur des politiques du gouvernement fédéral.

Mario Bissonnette souhaite également que sa candidature contribue à revaloriser l’engagement politique aux yeux des gens de la circonscription. D’ailleurs, depuis de nombreuses années, dans son travail auprès des jeunes, il s’est fait l’ardent défenseur de l’engagement de chacun dans le processus politique, à commencer par la participation aux élections qui, particulièrement chez les jeunes, est en chute libre depuis une trentaine d’années.

Avec près de 25 ans d’expérience dans le monde de l’éducation à titre d’enseignant et de directeur adjoint, Mario Bissonnette a aussi occupé la fonction de vice-président de la Société des professeurs d’histoire du Québec, a été président du conseil d’école de la Cité-des-Jeunes de Vaudreuil et a fait partie du jury des prix d’excellence du Gouverneur général pour l’enseignement de l’histoire.

Il souhaite obtenir l’investiture libérale et ainsi être de l’équipe de Justin Trudeau afin d’offrir aux citoyens de la région une option constructive au gouvernement conservateur de Stephen Harper.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *