Marche Bourassa Boyer: Ensemble pour aller plus loin

Photo Myriam Delisle

Mercredi, la Fondation de la Maison de soins palliatifs de Vaudreuil-Soulanges (FMSPVS) dévoilait la programmation de la Marche Bourassa Boyer, qui se tiendra au parc de la maison Valois le dimanche 7 mai. 

«Marcher, c’est choisir d’aller de l’avant, de sortir de notre maison, de rencontrer des gens qui comme plusieurs de nos marcheurs ont vécu la perte d’un être cher. C’est un moment propice pour refaire le plein d’énergie, se remettre en forme et bouger», a expliqué Jacinthe Demers, directrice générale intérimaire de la MSPVS.

Pour les petits et grands

En plus de parcourir un circuit de 3, 5 ou 7 km, les participants pourront se divertir, se ressourcer ou s’informer via divers kiosques à leur disposition. «Nous sommes particulièrement heureux cette année de compter sur la collaboration de plusieurs organismes et entreprises de la région qui ont accepté de se joindre à nous et de travailler ensemble pour offrir une programmation des plus stimulantes et aux participants de la Marche Bourassa Boyer», a tenu à souligner Jasmine Sharma, directrice communications et développement philanthropique à la MSPVS. «Petits et grands trouveront plusieurs activités pour se ressourcer et profiter du plein air», a-t-elle ajouté.
Ainsi, maquillage pour enfants de Production Makéo, un atelier créatif animé par l’artiste Deirdre Potash et un défi tir-à-l’arc organisé par le Centre Notre-Dame-de-Fatima figurent parmi les activités tout au long de la matinée. Les premiers arrivés au parc après avoir complété leur trajet seront accueillis par Heleen Couvrette de H-OM Yoga, qui animera une séance de détente, le tout accompagné d’un répertoire negro spiritual par le chœur Chants de coton. Puis, entre 11 h et midi, Véronique Berlinguette de Cardio Plein Air et Sherry Owen d’Action Sport Physio feront bouger le public aux rythmes du groupe Flirt. Et ces activités auront lieu, beau temps, mauvais temps puisqu’un chapiteau sera installé sur le site. Par ailleurs, un service de navette sera offert entre le stationnement de l’école de la Cité-es-Jeunes et le parc de la maison Valois. Finalement, en matière de nourriture et de rafraîchissements, le site offrira de l’eau, du café et du chocolat chaud ainsi que des fruits. Il est donc recommandé d’apporter son porte-monnaie pour se procurer de la nourriture et soutenir la Fondation du même coup.

La métaphore du ballon

«Dans la vie, vous le savez, il faut sans cesse rebondir et innover, c’est un peu dans ce sens là qu’on va utiliser le grand ballon cette année, explique Jacinthe Demers. C’est un peu aussi à l’image de la peine des gens qui ont perdu un être cher. Le ballon représente cette peine-là, qui est souvent trop grande pour porter seul. Alors on doit être plusieurs pour faire bouger le ballon.»
Le directrice générale intérimaire fait aussi allusion à la MSPVS, qui a besoin de la contribution de plusieurs personnes pour maintenir ses activités. «Donc on vous demande de nous aider à vous aider à votre tour à vous soutenir», conclut-elle, en précisant qu’elle ne pouvait divulguer de quelle façon le ballon géant sera utilisé.
Il ne reste que deux semaines pour devenir un des supporteurs. Un nouveau site dédié à la Marche propose plusieurs façons de participer: www.marchefmspvs.ca Il est possible de s’inscrire seul, en amassant aumoins 200 $, ou en équipe en récoltant 1000 $ ou plus.

À propos de l'auteur

Myriam Delisle

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *