Machines distributrices dévalisées à Rigaud

Cet homme a été filmé par une caméra de surveillance dans une épicerie de Rigaud après s’y être introduit par effraction pour y voler l’argent d’une machine distributrice.   © Sûreté du Québec
Cet homme a été filmé par une caméra de surveillance dans une épicerie de Rigaud après s’y être introduit par effraction pour y voler l’argent d’une machine distributrice.
© Sûreté du Québec

Un suspect recherché

Des individus se sont introduits illégalement dans des commerces de Rigaud au cours des dernières semaines pour y voler l’argent de machines distributrices. L’un d’eux a été capté par une caméra de surveillance.

Une infraction du genre a d’abord été signalée le 26 janvier à l’aréna de Rigaud, rue Saint-Pierre. Vers 23 h 45, trois hommes s’y sont introduits par effraction et ont forcé une machine distributrice pour dérober l’argent qu’elle contenait.

Le lendemain, soit le 27 janvier, vers minuit trente, deux hommes ont utilisé le même modus operandi. Cette fois, ils ont ciblé une épicerie située sur le chemin de la Grande-Ligne, toujours à Rigaud. Après avoir pénétré par effraction dans le commerce, les deux hommes ont forcé la porte d’une machine distributrice de boissons gazeuses à l’aide d’un outil pour encore une fois s’emparer de l’argent qui se trouvait à l’intérieur. Ils auraient causé d’importants dommages à la machine.

Un des suspects a été capté par une caméra de surveillance à l’intérieur de l’épicerie. Il s’agit d’un homme à la peau blanche mesurant environ 1,75 m et pesant autour de 77 kg. Selon la description fournie par la Sûreté du Québec, le suspect portait un manteau de style « Ski-Doo ». Les malfaiteurs ont pris la fuite à pied.

Toute personne qui détient des informations permettant d’identifier les individus impliqués dans ces vols peut communiquer en tout temps et de façon confidentielle avec la Centrale de l’information criminelle au 1 800 659-4264.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *