Lucie Charlebois prête serment

Un court délai pour Marie-Claude Nichols

À la suite de leurs éclatantes victoires de la semaine dernière, les élues libérales de Vaudreuil et de Soulanges devaient être assermentées. Ce n’est que partie remise pour Marie-Claude Nichols dans Vaudreuil.

Lucie Charlebois a prêté serment jeudi. © Photothèque
Lucie Charlebois a prêté serment jeudi. © Photothèque

Sa collègue soulangeoise, Lucie Charlebois, en était à une cinquième assermentation, une quatrième à titre de représentante du parti au pouvoir. « C’est avec beaucoup de fierté que je continuerai d’être à l’écoute et au service des Soulangeois, faisant miennes leurs priorités en m’occupant des véritables enjeux qui les préoccupent, soit l’économie, la santé et l’éducation », a déclaré la vétérane de l’Assemblée nationale.

L’ancienne mairesse de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot, pour qui il s’agissait d’une première élection provinciale, n’a pu prêter serment comme ses collègues jeudi. En effet, elle avait planifié un voyage avant son engagement dans la dernière élection. Elle se soumettra à l’importante étape au cours de la semaine prochaine.

Lors de la cérémonie traditionnelle, les élus prêtent deux serments : l’un à Sa Majesté la reine Elizabeth II, l’autre aux Québécois. Cette procédure confère le statut de député aux élus. Le même principe s’applique au chef du parti victorieux, qui devient de facto premier ministre.

Les Vaudreuil-Soulangeois devront patienter quelques jours avant de savoir si leurs élues se verront attribuer des portefeuilles ministériels, Philippe Couillard s’étant donné jusqu’à mercredi pour annoncer la composition de son Conseil des ministres.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Informez-vous
PUBLICITÉ