Lucie Charlebois devient ministre responsable de la Montérégie

En l’absence de son collègue Pierre Moreau, Lucie Charlebois devient ministre responsable de la région de la Montérégie.
En l’absence de son collègue Pierre Moreau, Lucie Charlebois devient ministre responsable de la région de la Montérégie.

Politique – Quelques semaines à peine après un remaniement ministériel majeur, le premier ministre Philippe Couillard doit rebrasser ses cartes à nouveau. Un de ses ministres vedettes doit se retirer.

Le député de Châteauguay Pierre Moreau avait été nommé ministre de l’Éducation et ministre responsable de la région de la Montérégie dans le cadre du dernier remaniement ministériel. Rappelons que ce dernier, victime d’un malaise, n’avait pu assister à son assermentation.

Le premier ministre Philippe Couillard a annoncé ce lundi que son député âgé de 58 ans doit se retirer momenténament pour des raisons de santé. Le chef du gouvernement a ainsi dû procéder à quelques changements afin de pallier à la perte de l’ancien candidat à la chefferie du Parti libéral du Québec (PLQ).

Responsabilité de plus

Lucie Charlebois, députée de Soulanges et ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie a reçu l’appel de son chef afin de soulager Pierre Moreau de l’une de ses responsabilités ministérielles. En effet, elle a été nommée ministre responsable de la région de la Montérégie.

Elle souligne qu’elle vit des émotions partagées : elle se dit fière de la confiance du premier ministre envers elle, mais aussi touchée par la situation de son collègue qu’elle qualifie de pilier pour le PLQ.

Pierre Moreau était passé des Affaires municipales à l’Éducation dans le dernier remaniement ministériel.
Pierre Moreau était passé des Affaires municipales à l’Éducation dans le dernier remaniement ministériel.

« C’est de grandes responsabilités d’être ministre responsable de la Montérégie, mais je suis bien entourée. L’équipe de Pierre [Moreau] fait déjà un bon travail avec les dossiers régionaux », lance la députée Lucie Charlebois.

Elle affirme ne pas savoir à quel moment son collègue sera de retour. « C’est un battant. On a bien saisi le message qu’il allait tout faire pour se remettre sur pieds. Pour le moment, je ne lui souhaite que le meilleur », conclut-elle.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Informez-vous
PUBLICITÉ