Les solstices d’hiver de Michel Morissette

michel-morissetteLe guitariste Michel Morissette, aussi connu comme responsable des expositions ethno-historique au Musée régional de Vaudreuil-Soulanges, s’est lancé dans l’aventure de la réalisation d’un disque de Noël instrumental, il y a plusieurs mois. L’idée se concrétise enfin avec le lancement de Winter Solstice d’hiver, ce jeudi.

Celui qui a fait de la tournée avec Yves Marchand et joué avec Maurice Boyer, comptait même dans son expérience de guitariste un opus d’auteur-compositeur-interprète intitulé Et si s’arrêtait le temps, sorti en 2009.

« J’ai effectivement arrêté le temps après ça. J’ai accroché ma guitare. Il y a presque trois ans, j’ai monté l’exposition sur les guitares Godin, ç’a comme ressuscité… L’année passée, je m’étais monté un répertoire de Noël et je faisais des petites prestations dans le temps des fêtes. Les gens disaient tu devrais faire un disque, c’est le fun », raconte Michel Morissette à propos de l’origine de son projet de disque de Noël, qui a nécessité plusieurs mois de travail, particulièrement pour l’acquisition des droits d’auteur de certaines chansons.

Douze classiques

On y retrouve des mélodies solides et possédant une riche structure harmonique telles que Sleigh Ride, Chestnuts roasting on an open fire, The Little Drummer Boy, Let It Snow et Santa Claus is Coming to Town. Plusieurs des 12 chansons qui composent l’album ont été écrites dans les années 1940, alors que le jazz était la musique en vogue. Avec le temps, elles sont devenues de grands classiques de Noël.

« C’est des classiques de Noël que je revisite à la guitare instrumentale solo. Une chanson qui m’a touché énormément, et c’est juste par la musique car elle n’est pas chantée, c’est Chesnuts Roasting On An Open Fire, qui est aussi appelée The Christmas song. C’est LA chanson de Noël. C’est tellement beau cette mélodie-là qu’il me passe des frissons », explique le guitariste autodidacte, qui donne un petit ton jazz aux morceaux. Il ajoute que le style fingerstyle, qui est devenu sa couleur, est un amalgame de tout ce qu’il a fait. Le fingerstyle est une technique de jeu qui ressemble à la musique classique, mais qui s’applique à un répertoire vraiment large, selon le musicien, parce que tu fais la mélodie, la base, la structure harmonique et que ta pièce est complète avec un seul instrument.

Douces découvertes

Son disque de Noël plaira autant aux amateurs de guitare qu’à ceux qui aiment les chansons de Noël. Bien que certaines chansons soient plus rythmées et d’autres plus douces, sa guitare Godin à cordes de nylon donne une couleur d’ensemble au disque. Une belle trame sonore tout à propos pour les repas du temps des fêtes.

Le lancement, qui aura lieu ce jeudi à 17 h au musée régional de Vaudreuil-Soulanges, est gratuit et ouvert au public. Le guitariste prendra son instrument pour interpréter quelques morceaux afin de donner une idée de ce que les gens découvriront sur l’album. L’album será, entre autres, en vente à la boutique du Musée.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *