Les rivaux peu étonnés

Élections provinciales dans Vaudreuil

Dans la circonscription de Vaudreuil, à l’exception du Parti libéral du Québec, seul le Parti équitable a tenu une soirée électorale publique.

Trois candidats du Parti équitable ont suivi de près le déroulement de la soirée électorale au Duke and Devine’s de Vaudreuil-Dorion. (Photo : Valérie St-Onge) © Photo : Valérie St-Onge
Trois candidats du Parti équitable ont suivi de près le déroulement de la soirée électorale au Duke and Devine’s de Vaudreuil-Dorion. (Photo : Valérie St-Onge) © Photo : Valérie St-Onge

Julien Leclerc, candidat dans Vaudreuil pour le Parti équitable, a suivi l’évolution des résultats au Duke and Devine’s, à Vaudreuil-Dorion, en compagnie d’autres membres de son parti ainsi que de collègues et amis. Parmi ceux-ci notons la présence de Patricia Domingos, chef du parti et candidate dans Soulanges, et de Yves de Repentigny, candidat dans Beauharnois-Salaberry. C’est sans grande surprise que les trois candidats ont appris l’élection du Parti libéral du Québec (PLQ) dans les circonscriptions de Vaudreuil et de Soulanges. Ils auront toutefois été étonnés de la majorité obtenue par le PLQ sur la scène provinciale.

Julien Leclerc est somme toute satisfait de la victoire de Marie-Claude Nichols, bien qu’il ait une réticence quant aux valeurs de son parti. « Elle a mené une belle campagne en étant très présente dans la communauté. Elle a mené de belles batailles sur différents dossiers dans la région, dont celui d’Enbridge », a-t-il soutenu. Le candidat équitable apprécie d’autant plus le fait que Marie-Claude Nichols a une bonne connaissance des enjeux régionaux.

Pour sa part, David Fortin Côté, candidat de Québec solidaire, se trouvait à l’Olympia de Montréal. Il s’est dit satisfait des efforts mis en œuvre dans Vaudreuil : « Je crois que la baisse du vote pour QS dans Vaudreuil est peut-être liée à une candidature extrarégionale. Je remercie infiniment les membres de Vaudreuil d’être venus me chercher. Ils croyaient en mon expérience, en mon charisme et en mes capacités pour mener la campagne. Mais je crois que la population de Vaudreuil veut un député local. Je félicite donc Marie-Claude Nichols pour son engagement dans la région et pour son élection. À titre de féministe, je me réjouis de voir une femme de plus à l’Assemblée nationale. »

L’avenir du Parti équitable

Patricia Domingos a confiance en la longévité du Parti équitable. « Le parti est encore très jeune. Le vrai travail commence demain », a-t-elle souligné au moment de l’annonce de la réélection de Lucie Charlebois, du PLQ, dans Soulanges. « Notre implication est loin d’être terminée. Nous avons maintenant quatre ans pour bien nous préparer », a renchéri Julien Leclerc.

Plutôt satisfaite de son nombre de voix, Patricia Domingos note que sa crédibilité s’accroît depuis les dernières années. « Pour arriver à faire sa marque avec un parti émergent, il faut s’y prendre étape par étape. Je crois qu’il faudra encore une bonne dizaine d’années avant de réussir à changer les mentalités », estime-t-elle.

Résultats dans Vaudreuil

Près de 78 % des 58 822 électeurs inscrits se sont prévalus de leur droit de vote dans la circonscription de Vaudreuil. À la lumière des résultats, 61 % des citoyens ont décidé de faire confiance à Marie-Claude Nichols pour prendre la relève d’Yvon Marcoux au PLQ. Marcos Archambault du Parti québécois et Luc Tison de la Coalition avenir Québec auront tous deux récolté un peu plus de 7000 voix, les menant à près de 16 % des votes. David Fortin Côté de Québec solidaire aura obtenu la faveur de 2101 personnes, soit 4,6 % des électeurs.

Un peu plus de 1000 électeurs ont accordé leur vote aux autres partis, soit le Parti vert du Québec (584 voix), le Parti conservateur du Québec (196 voix), le Parti équitable (190 voix), Option nationale (115 voix) et Mon pays le Québec (90 voix).

À propos de l'auteur

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *