Les Respectables en mode cirque

De nouvelles chansons des Respectables seront jouées devant public une première fois au FICVD le 20 juin. (Photothèque)
De nouvelles chansons des Respectables seront jouées devant public une première fois au FICVD le 20 juin. (Photothèque)

Le 20 juin, un groupe phare de la musique québécoise, Les Respectables, débarquera en ville et fera vibrer la foule du Festival international de cirque de Vaudreuil-Dorion (FICVD).

Depuis les débuts du groupe il y a près de 25 ans, Les Respectables ont déjà visité la région de Vaudreuil-Soulanges à l’occasion de spectacles. Toutefois, il s’agira d’une première présence au FICVD. « C’est certain qu’on va voir le spectacle de cirque », s’est exclamé le chanteur du groupe, Sébastien Plante. Père de jumelles de 11 ans qui suivront sou peu des cours de cirque, il n’hésitera pas à amener toute la famille découvrir le festival. D’ailleurs, sa famille a même visité le célèbre musée Ringling à Sarasota en Floride lors de vacances à Disney World et aux Îles Keys. Ce musée regorge d’éléments antiques du milieu du cirque, tels des maquettes, des wagons et de vieilles affiches publicitaires. « Je le recommande vraiment, surtout qu’il y a beaucoup de Québécois qui vont en Floride », lance-t-il.

Jouer dehors

À l’instar des autres concerts du FICVD, celui-ci aura lieu à l’extérieur, un aspect qui semble plaire au chanteur. L’énergie y serait complètement différente selon lui. « Ce que j’aime le plus des festivals en été, c’est jouer dehors, à l’extérieur. Et on peut y aller en famille, l’ambiance y est festive. Et ce ne sont pas des heures de fous comme dans les bars », explique-t-il.

Alors que ses débuts comptaient de multiples représentations dans les petites salles fermées, aujourd’hui, Sébastien adore faire profiter sa famille des festivals. « Mes filles sont rendues des road warriors », s’exclame-t-il. D’ailleurs, la première sortie des jumelles avec papa fut à La Fureur, alors qu’elles n’avaient qu’un mois et demi.

Et cet été, la formation québécoise enchaînera les concerts extérieurs, où elle adapte son contenu. « Je ne raconte pas les mêmes anecdotes à l’extérieur devant les familles que dans les bars. »

Primeur

Ainsi, en plus d’être familial, le spectacle du 20 juin fera entendre au public d’ici le nouvel extrait du groupe, lequel sera diffusé sur les chaînes radio la semaine prochaine. Le FICVD donnera donc le coup d’envoi à la vie de cette nouvelle chanson, de même que quelques autres pièces du nouvel album qui sortira en septembre. Ce nouvel opus se veut organique, a été conçu avec de l’équipement vintage, de vieux amplificateurs, une vieille console, des guitares presque de collection. « La signature sonore est spécifique et spéciale. Les fans vont être contents du résultat. Il y a eu une évolution au niveau des textes. Avec l’âge, on devient plus naturels, plus sincères », affirme l’artiste.

Bien entendu, le concert comprendra aussi les chansons populaires du groupe, pour plaire au public de longue date, ainsi que des interprétations de musique diversifiée. « On pige dans ce qu’on a écouté, du blues aux Beatles en passant par Dylan et les Stones », lance le chanteur.

 

 

 

 

 

À propos de l'auteur

Myriam Delisle

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *