« Les libéraux prennent Vaudreuil-Soulanges pour acquis » – François Legault

Le chef de la CAQ, François Legault, est venu rencontrer les représentants des médias de Vaudreuil-Soulanges. Photo Guillaume de Chantal

Le chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ), François Legault, était de passage dans Vaudreuil-Soulanges, notamment chez Viva-Média, dans le cadre d’une tournée destinée à rencontrer les journalistes de la région et il en a profité pour faire le tour de plusieurs dossiers.

Le chef du deuxième groupe d’opposition a déploré le piétinement dans les dossiers de l’hôpital, du pôle logistique et de l’autoroute 20. Il a également demandé à ce que le dossier du Canal Soulanges soit transféré du ministère du Transport à un autre palier. Il a par ailleurs indiqué que selon lui, les libéraux prennent les citoyens pour acquis à Vaudreuil et Soulanges.

Projet de loi 122

D’entrée de jeu, le chef de la CAQ, a l’intention d’appuyer le journal dans sa croisade contre certains points du projet de loi 122. On parle notamment du fait que les municipalités du Québec de 5 000 habitants et plus ne seront plus tenues de publier les avis publics dans les journaux régionaux, les privant ainsi d’un important revenu. « Nous allons vous appuyer là-dessus. Les sources multiples d’information sont importantes pour la démocratie et il y en a de moins en moins. C’est un mauvais choix de priver les journaux régionaux d’une importante source de revenus, de dire François Legault à ce sujet. De plus, le montant annoncé pour aider les médias à passer au contenu numérique n’est pas suffisant », poursuit-il.

Le chef de la CAQ entend, une fois au pouvoir, mettre en marche une commission parlementaire non partisane afin de mettre des mesures en place pour protéger les journaux régionaux et, ainsi, un aspect important du droit à l’information.

Le futur hôpital

Pour le chef de la CAQ, le dossier de l’hôpital piétine et pourtant, les besoins sont grands dans Vaudreuil-Soulanges. « L’hôpital du Suroît est l’un des endroits où le délai d’attente est le plus long aux urgences. Les gens ont le droit d’être soignés dans des délais raisonnables. On parle de cinq ans avant l’arrivée du nouvel hôpital, mais c’est beaucoup trop long. De plus, il y a 40 % des gens qui attendent à l’urgence qui pourraient très bien aller en clinique », a fait remarquer le chef caquiste. François Legault a ainsi abordé le dossier épineux des médecins de famille. « Ça nous ramène au problème du nombre insuffisant des médecins de famille. Il faudrait qu’il y ait des disponibilités sept jours sur sept », affirme-t-il.

Le canal de Soulanges

Un autre dossier qui piétine depuis plusieurs années, c’est celui du canal de Soulanges. « Il y a là un potentiel touristique extraordinaire. La responsabilité du canal de Soulanes incombe au ministère des Transports (MTQ), mais, on l’a vu, au MTQ, c’est catastrophique comme gestion et il devrait céder la responsabilité du canal de Soulanges à un autre palier, car cela n’avance pas », pense François Legault.

Pôle logistique

Depuis quelques années, il est question d’établir un pôle logistique dans Vaudreuil-Soulanges. Encore là, le dossier bat de l’aile. « En partant, on se trompe en comparant Vaudreuil-Soulanges à Contrecoeur. Les réalités sont tout à fait différentes. Ici, on parle d’un pôle avec des trains, pas des bateaux. Les entreprises manufacturières ont besoin du transport ferroviaire et il faut rendre l’accès au service de train plus facile. Nous sommes pourtant bien placés ici. On a des terrains, même si en même temps, je comprends les préoccupations des producteurs agricoles », fait remarquer celui qui est député de la circonscription de L’Assomption.

L’autoroute 20

En ce qui a trait à l’autoroute 20, le chef de la CAQ note également la lenteur de la progression du dossier. « Il y a toute une question de sécurité et de fluidité quand on parle de l’autoroute 20 qui passe dans Dorion. Il est urgent d’accommoder les automobilistes », indique François Legault.

Économie et défi

Le chef de la Coalition Avenir Québec constate que, si les dossiers avancent si peu dans Vaudreuil-Soulanges, il y a une très bonne raison. « Les libéraux prennent les gens de Vaudreuil-Soulanges pour acquis, et pour les anglophones, c’est encore plus vrai. Pourtant, il y a une alternative en la CAQ, qui souhaite demeurer dans le Canada. Nous avons bien l’intention de prendre les circonscriptions de Vaudreuil et de Soulanges », lance un François Legault convaincu.

Le chef de la CAQ est ensuite revenu sur la situation économique des familles du Québec. « On a un gouvernement qui ne comprend pas les familles, qui est déconnecté des réalités que vivent les familles.  Le portefeuille des familles est beaucoup moins garni avec les libéraux qui ont augmenté les frais de garderie, les taxes scolaires. En fin de compte, le fardeau fiscal des familles a augmenté de 1 300 $ et même avec une baisse d’impôt de 500 $ , il reste quand même un déficit de 800 $ », explique François Legault.

Ce dernier a ensuite parlé de la maternelle à quatre ans à laquelle tous les enfants devraient avoir accès, et ce, gratuitement.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *