Les Cèdres passent le flambeau à Saint-Lazare

Base de Plein Air des Cèdres

Une entente majeure concernant l’avenir de la Base de Plein Air des Cèdres s’est conclue mercredi matin. La Ville de Saint-Lazare deviendra l’unique propriétaire du site dès le 1er mai 2014.

Les maires Raymond Larouche et Robert Grimaudo ont procédé à la signature d’un accord permettant d’amorcer l’annexion de la Base de Plein Air des Cèdres au territoire de la Ville de Saint-Lazare.   © Yanick Michaud
Les maires Raymond Larouche et Robert Grimaudo ont procédé à la signature d’un accord permettant d’amorcer l’annexion de la Base de Plein Air des Cèdres au territoire de la Ville de Saint-Lazare.
© Yanick Michaud

Réunis à la Base de Plein Air des Cèdres, les maires Raymond Larouche et Robert Grimaudo ont procédé à la signature d’un accord permettant d’amorcer le processus d’annexion du site touristique au territoire de la Ville de Saint-Lazare.

Cette décision résulte de l’incapacité financière de la Municipalité des Cèdres d’assurer la pérennité du site. « L’objectif de cette annexion, a expliqué d’emblée le maire Grimaudo, est de permettre aux Cèdres d’alléger le fardeau fiscal de leurs 6 500 résidents et à Saint-Lazare de prendre la relève. »

Depuis leur acquisition en 1999, Les Cèdres sont parvenus, en dépit de leurs ressources limitées, à maintenir les activités de la base de plein air. Cependant, ils constatent aujourd’hui qu’ils ne disposent pas des moyens nécessaires pour assurer l’avenir des lieux. « Il est temps de passer le flambeau, a déclaré le maire Raymond Larouche. Mon conseil et moi sommes convaincus que la Ville de Saint-Lazare, avec ses 20 000 citoyens et ses ressources, sera en bien meilleure posture que nous pour assurer la continuité de la Base. »

Les pourparlers concernant cette décision se sont amorcés en décembre dernier. Au moment de produire le budget municipal, Raymond Larouche et son conseil en sont venus à la conclusion que le transfert de propriété du site était inévitable pour éliminer le déficit qu’ont à éponger les citoyens.

Puisque la majeure partie des sentiers récréatifs accessibles par la base de plein air se trouvent sur le territoire de Saint-Lazare, il allait de soi pour les municipalités que les Lazarois constituaient des successeurs logiques. De plus, seuls 10 % des visiteurs de la base plein air sont résidents des Cèdres, alors que la totalité de la population doit débourser pour l’entretenir.

La passation du flambeau ne s’est pas pour autant faite sans condition. Il était impératif pour le conseil des Cèdres d’éviter toute pénalisation pour ses citoyens et les employés actuels du site. Ainsi, les municipalités se sont entendues pour que les Cèdreaux conservent leur droit d’accès gratuit au site durant les 25 prochaines années. Également, les employés actuels du site sont assurés de rester en poste lorsque Saint-Lazare prendra la relève des fonctions.

Les maires ont voulu se faire rassurants pour l’ensemble de la population. « Nous sommes conscients que l’annonce d’aujourd’hui suscitera un mélange d’émotions. Nous souhaitons rassurer les différents publics que la passation de ce flambeau doit être porteuse d’espoir, et non d’inquiétude. Nous devons voir cette annexion comme une solution qui assurera la continuité et la pérennité de la Base, et non comme une fin », a précisé Robert Grimaudo.

Le maire Larouche a lui aussi exprimé sa satisfaction à l’égard de cette entente : « Elle permettra à mes concitoyens de profiter de la Base aux mêmes conditions que les citoyens de Saint-Lazare. Ils auront donc encore le plaisir d’en profiter sans en assumer la gestion. C’est donc une bonne nouvelle pour nous. »

Une fusion profitable

Gérée par Les Cèdres depuis 15 ans, la base de plein air est située au cœur d’une vaste pinière centenaire. Cette dernière offre plusieurs kilomètres de sentiers récréatifs sur lesquels peuvent s’adonner les skieurs de fond, les randonneurs et les cavaliers. La pinière est située majoritairement sur le territoire de Saint-Lazare. Depuis 1996, les Lazarois doivent débourser un droit d’accès journalier ou souscrire à un abonnement à la Base de Plein Air des Cèdres pour y accéder.

La Municipalité de Saint-Lazare déboursait chaque année une forme de compensation financière pour réduire les coûts d’accès de ses citoyens. Grâce à l’entente tout juste annoncée, la base de plein air, la pinière et ses sentiers ne feront plus qu’un.

L’accord ne prévoit aucun changement important au cours de la première année d’activité. Le maire Robert Grimaudo assure que la Ville est prête à relever ce nouveau défi : « Nous avons les moyens et l’équipe pour le faire. »

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *