Le programme Génération Elles récolte 40 000 $

Le programme Génération Elles a amassé 40 820 $ lors du gala tenu au restaurant Bâton Rouge de Vaudreuil-Dorion. Sur la photo, Nathalie Leib, Sébastien (Bâton Rouge), Chris Didaskalou, propriétaire du restaurant, Manon Lacroix, Lyne Larouche et Billy (Bâton Rouge) remettent le chèque.
Le programme Génération Elles a amassé 40 820 $ lors du gala tenu au restaurant Bâton Rouge de Vaudreuil-Dorion. Sur la photo, Nathalie Leib, Sébastien (Bâton Rouge), Chris Didaskalou, propriétaire du restaurant, Manon Lacroix, Lyne Larouche et Billy (Bâton Rouge) remettent le chèque.

Vaudreuil-Dorion

Le 4 août dernier, le restaurant Bâton Rouge de Vaudreuil-Dorion s’est fait l’hôte d’un prestigieux gala qui visait à amasser des fonds pour le programme Génération Elles.

À l’adolescence, nombre de jeunes filles peuvent se sentir particulièrement vulnérables. Le programme éducatif Génération Elles intervient donc auprès de jeunes filles de 6 à 21 ans et vise à leur inculquer des compétences de vie et à renforcer leurs habiletés personnelles et sociales.

« Ayant moi-même une adolescente de 13 ans, cette cause m’interpelait. Autour de moi, je voyais trop de jeunes filles qui adoptaient des conduites à risque, à savoir l’hypersexualisation, la prise de drogues, les amours toxiques ou mouvementés… C’est ce qui m’a inspiré la création de Génération Elles », partage la sociologue Manon Lacroix, l’une des instigatrices du programme Génération Elles.

Lancé en 2011, le programme basé à Lachine agit également auprès de jeunes filles de L’Île-Perrot, de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot et de Vaudreuil-Dorion. Par l’intermédiaire de mentorats, de rencontres, d’ateliers éducatifs portant sur différents thèmes, d’activités de réseautage et d’échange d’expériences, les jeunes filles apprennent à renforcer leurs compétences et à développer leurs habiletés personnelles et sociales. La camaraderie, l’intimidation, les relations avec les parents, la violence… tels sont les sujets abordés lors des rencontres, souvent déterminés par les jeunes filles elles-mêmes.

Résidente de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot, Manon Lacroix donne des ateliers sur l’estime de soi à l’école primaire de La Samare de la même ville. Cet automne, la sociologue visitera également l’École secondaire du Chêne-Bleu de Pincourt.

Notons que le programme découle de l’organisme à but non lucratif Centre Option-Prévention T.V.D.S., qui vise la prévention de la toxicomanie, la violence, la délinquance et le sida auprès des enfants, des adolescents, filles et garçons, et des adultes.

Gala au Bâton Rouge

Ainsi, le 4 août dernier, le restaurant Bâton Rouge de Vaudreuil-Dorion a accueilli de nombreux convives. Le sénateur Jacques Demers, porte-parole officiel du Centre Option-Prévention T.V.D.S. à Lachine, est fier d’avoir organisé, avec le propriétaire du Bâton Rouge Chris Didaskalou et ses collègues, Billy et Sébastien, un gala pour venir en aide aux jeunes filles qui participent aux ateliers du programme Génération Elles.

Plus de 225 personnes se sont réunies pour appuyer cette cause, permettant à l’organisme dirigé par Manon Lacroix de récolter un peu plus de 40 000 $. Parmi les invités de marque, on comptait les joueurs de hockey professionnels Vincent Lecavalier et Benoit Brunet, l’entraîneur du Canadiens de Montréal Michel Therrien et la journaliste sportive Chantal Machabée. Quant au comédien Maxime Leflaguais, il a agi à titre de maître de cérémonie au cours de la soirée.

« Il est très difficile d’obtenir des subventions gouvernementales pour des projets comme Génération Elles puisqu’il n’existe aucun formulaire pour faire des demandes. C’est dommage, car la confiance en soi et l’estime sont la base pour prévenir les comportements à risque », explique Manon Lacroix, qui est très reconnaissante à tous les donateurs qui ont contribué au succès du gala.

Les jeunes filles désireuses de devenir membre du programme Génération Elles et de participer aux activités peuvent remplir un formulaire d’adhésion disponible sur le site web www.generationelles.ca.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *