Le problème de la Vallée-Chaline est résolu

Le conseil municipal de Saint-Lazare a convoqué les résidents de la Vallée-Chaline pour une séance spéciale, en cette soirée du 21 février, afin de leur annoncer que les problèmes de risques d’affaissements seront bientôt résolus.

Lors de la séance régulière du conseil, un groupe de citoyens étaient venus déposer une demande d’accès à l’information afin de connaître la teneur d’un rapport établi par le ministère de la Sécurité publique (MSP) sur les risques d’affaissements dans la Vallée Chaline. Pas moins de 102 résidents avaient appuyé cette demande. La Ville avait répondu que, comme ce rapport ne leur appartenait pas, elle ne pouvait en divulguer le contenu.

Le 13 février, la MRC de Vaudreuil-Soulanges a modifié son schéma d’aménagement afin de tenir compte de la cartographie élaborée par le Service de géotechnique et de la géologie du ministère des Transports qui avait identifié deux secteurs de Vaudreuil-Soulanges (dont Saint-Lazare) où l’on retrouvait des zones potentiellement exposées aux glissements de terrains, la Vallée Chaline en faisant partie.

La Ville de Saint-Lazare doit donc se conformer au schéma révisé puisqu’elle a une obligation de concordance.

Donc, lors de cette séance extraordinaire, la Ville a adopté deux résolutions soit celle où elle s’engage à modifier sa règlementation pour y  intégrer un cadre normatif afférent aux zones potentiellement exposées aux glissements de terrains fortement rétrogressifs.

L’autre résolution est en lien avec une entente avec le MSP pour la réalisation de travaux de stabilisation dans le secteur de la Vallée-Chaline.

Des travaux de 8 M $

Si le conseil municipal a été si rapide pour adopter la résolution touchant l’entente avec le MSP, c’est qu’il ne restait que peu de temps pour bénéficier d’une aide financière afin d’effectuer les travaux de stabilisation évalués à 8 M $. « Nous allons donc signer un protocole d’entente avec le gouvernement. Pas moins de 75 % du coût total pourra être défrayé par le gouvernement soit, dans ce cas-ci, 5, 9 M $ sur les 8 M $ que coûtera la stabilisation des talus », a indiqué le maire de Saint-Lazare Robert Grimaudo.

Une séance d’information devrait se tenir au mois de mars, soit probablement le 28 mars prochain. « Le MSP répondra à toutes les questions à cette occasion », a révélé le maire. Ce dernier a rappelé que le secteur de la Vallée-Chaline n’est pas considéré comme une secteur où l’on retrouve un danger d’affaissement imminent.

Environ 95 résidences,  dans ce secteur, sont actuellement considérées dans une zone à risque.

 

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *