Le poète et chanteur Yann Perreau à la maison Félix-Leclerc

yann perreau

On en dit du bien partout où il est présenté, le spectacle de Yann Perreau constitué des chansons de son dernier opus Le fantastique des astres se posera sur la scène extérieure de la maison Félix-Leclerc le temps d’une soirée, le 27 juillet.

Le poète du 21e siècle, dont les mots sont souvent inspirés de la nature, sera certainement à son aise sur cette scène dont le décor est le jardin de Félix. Le succès radiophonique J’aime les oiseaux montera dans les arbres, ces mêmes arbres dans lesquels Félix Leclerc observait les oiseaux, lui qui les aimait tant.

La nature comme fil conducteur

Celui qui a célébré son 40e anniversaire de naissance en avril dernier cumule 22 ans de carrière sur scène. Il a fait ses débuts avec le groupe rock Doc et les chirurgiens, qui a gagné, en 1994, les concours Cégep Rock et L’empire des futures stars. À l’époque, il chantait Hymne à la lune, preuve qu’avant même ses six albums en solo, la nature était déjà une source d’inspiration.

« Je suis né sur le bord du fleuve Saint-Laurent. Mon père était forestier. Maintenant, j’ai une maison à St-Liguori, entre Joliette et Rawdon, sur le bord de la rivière Ouareau. C’est une belle petite rivière. On essaye d’en prendre soin. J’essaye d’inculquer ça à mes enfants aussi », raconte Yann Perreau, ajoutant que même s’il habite à Montréal, il essaye d’être tout le temps pas loin de la nature.

Baigner dans la poésie

La poésie est également intimement reliée à la carrière de Yann Perreau. En plus, de se définir comme un poète, il a participé aux deux albums Douze hommes rapaillés, sur les œuvres de Gaston Miron, et a réalisé un album complet sur Claude Péloquin en 2012, intitulé À genoux dans le désir.

Le spectacle à la maison Félix-Leclerc mettra en vedette les chansons de son dernier album, qui sont pour la plupart rythmées et lui permettent de montrer la bête de scène qu’il peut être. Textes du cœur, émouvants, drôles, bien tournés, interprétations vivantes sur des musiques et grooves vibrants, telle est la proposition de l’artiste qui ne cesse de gagner en maturité et en audace. On pourra aussi entendre des balades comme T’embellis ma vie, écrite après la naissance de son fils Milor, il y a trois ans.

« Depuis toi j’ai du fun à jouer le jeu. Belle éclaircie dans mes yeux. T’es un éclair dans mon sans-génie. Le roc en dessous d’ma folie. T’embellis ma vie. Tu es la plus belle chose qui me soit arrivée. J’avais jamais connu un phénomène pareil. Un lever de soleil avant le soleil », chante celui qui est à nouveau papa, depuis le mois de mars, d’un petit garçon nommé Willie.

Ses musiciens et lui pigeront dans son large répertoire afin de satisfaire le public. « On fait toujours des chansons des autres albums. J’ai pris cinq, six chansons des autres albums », précise Yann Perreau. C’est un spectacle à voir. Selon toutes les critiques qui sortent, c’est un beau show qui fait du bien. »

Laissez-passer

Comme pour le spectacle de Loco Locass en juin, les personnes intéressées à assister au spectacle de Yann Perreau doivent se procurer un laissez-passer à partir du site Internet. Le jardin de la maison Félix-Leclerc peut contenir environ 500 personnes, il est donc fortement suggéré de réserver sa place rapidement.

Renseignements : 450 510-2840

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *