Le maintien à domicile passe par la popote roulante

Les repas de la popote roulante se préparent dans la cuisine du Centre communautaire des aînés de Soulanges par des bénévoles dévoués et des employés. Photo Stéphane Fortier

Jusqu’au 1er avril, c’est la Semaine québécoise des popotes roulantes, et dans Vaudreuil-Soulanges, c’est le Centre communautaire des aînés de Soulanges qui gère ce service depuis 2014.

Le centre communautaire, situé à Saint-Polycarpe, souligne cette année, son 30e anniversaire de fondation et offre plusieurs services aux aînés, dont la popote roulante.

Il faut d’abord rappeler que la popote roulante est un service contribuant au maintien à domicile grâce à la livraison de repas de qualité à coût modique. En plus d’assurer une alimentation saine, la popote roulante sert de vigie auprès de ceux-ci par le biais des contacts lors de la prise des commandes et de la livraison. Le service permet de briser l’isolement de personnes qui ne voient souvent que les bénévoles de la popote durant toute la semaine.  Plus de 30 000 personnes au Québec en bénéficient et, dans Vaudreuil-Soulanges, pas moins de 10 500 repas ont été préparés pour les personnes demandant ce service, et ce, dans neuf municipalités (bientôt dix) de Vaudreuil-Soulanges. « Pour les repas chauds, nous ne pouvons aller partout à cause des trop longues distances, comme Pointe-des-Cascades ou Pointe-Fortune », mentionne Josée Champagne, directrice du centre communautaire.

De fait, Saint-Polycarpe, Saint-Clet, Rivière-Beaudette, Saint-Zotique, Les Coteaux, Coteau-du-Lac, Rigaud, Les Cèdres et Vaudreuil-Dorion (depuis l’année dernière) peuvent profiter de ce service. Sur les 10 500 repas livrés l’année dernière, 2 300 l’ont été à Rigaud, Saint-Zotique et Les Coteaux suivent en 2e et 3e position.

Un beau bénévolat

Pour Josée Champagne, s’impliquer au sein de la popote roulante constitue une belle expérience de bénévolat. « Nous avons la chance de compter sur une cinquantaine de bénévoles au centre communautaire et de ce nombre, plus d’une vingtaine s’investissent dans la popote roulante soit aux cuisines soit comme livreurs », nous dit Josée Champagne.

La popote roulante permet aux aînés de sortir de leur isolement, deux fois par semaine (lundi et mercredi) et sert aussi de vigie auprès de ceux-ci par le biais des contacts lors de la prise des commandes et de la livraison. « Il est arrivé deux situations de sauvetage où des bénéficiaires de nos services étaient dans une situation précaire et où nous avons dû contacter les services d’urgence », relate la directrice.

La popote roulante permet non  seulement à plusieurs personnes en perte d’autonomie, majoritairement aînées, de demeurer chez elles, mais lorsqu’on est en perte d’autonomie modérée ou grave, surtout si on vit seul, il est très fréquent de souffrir de solitude. Le bénévole qui livre le repas est bien souvent la seule rencontre que ces personnes ont dans la journée. Les clients sont toujours très heureux de voir nos bénévoles », lance Josée Champagne.

Un repas chaud (soupe, repas et dessert) coûte 6 $ seulement, mais il y a aussi la possibilité de se procurer des repas surgelés au coût de 4,50 $,  également cuisinés au centre communautaire que l`on peut venir chercher sur place.

Toute personne aînée, en perte d’autonomie, en convalescence ou avec une limitation physique est éligible à recevoir les services de la popote roulante. Il est cependant nécessaire de fournir une référence par des intervenants de différents services de santé ou communautaire ou encore une référence par la famille, un proche ou un ami. Pour bénéficier de ce service, il suffit de composer le 450-265-3548 ou 1-855-510-3548.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *