Le lieu historique de Coteau-du-Lac, un site unique au Québec

Le seul jardin archéologique du Québec se trouve à Coteau-du-Lac. Photothèque

Lieu de portage et de campement très fréquenté par les Amérindiens qui évitaient ainsi les rapides, fortification militaire, puis canal ouvrant la voie à la navigation commerciale, le lieu historique national de Coteau-du-Lac renferme pas moins de 7000 ans d’histoire.

Et ce site est vraiment unique en son genre. Pourquoi ? « Il s’agit du  seul jardin archéologique que l’on a au Québec, nous dit l’archéologue Pierre Cloutier. On savait que c’était devenu un lieu stratégique à l’époque où les Britanniques étaient en guerre avec les Américains. On ne se doutait pas avant, d’une présence amérindienne à cet endroit. Mais dans les années 1960, un nombre important de vestiges archéologiques y ont été mis en valeur. C’est vraiment exceptionnel », de rappeler Pierre Cloutier.

Ce site est facilement reconnaissable notamment à cause du blockhaus.  « Il faut d’abord savoir qu’on parle du site du premier canal à écluses en Amérique du Nord. Il a été un lieu de passage stratégique depuis l’époque de l’Archaïque Laurentien jusqu’au 19e siècle. Il a été utilisé comme moyen ultime pour éviter les rapides », fait remarquer l’archéologue.  Quant au fort Coteau-du-Lac, il s’agit d’un poste militaire construit en 1813 au Bas-Canada pour protéger les habitants d’une invasion américaine. Il servit jusqu’en 1845. C’est la guerre de 1812 qui força les Britanniques à construire des fortifications. Certaines fortifications ont survécu au temps, comme le blockhaus que l’on peut encore visiter, d’autres non.

À l’apogée de son existence, le fort de Coteau-du-Lac pouvait loger convenablement sur pied d’alerte, un officier supérieur, deux capitaines, 460 hommes, et disposait de dix-neuf stalles pour les chevaux. Les activités du canal, et celles du fort couvrent plus de cent ans d’histoire1.

Le lieu historique national de Coteau-du-Lac invite les familles tous les samedis et dimanches du mois d’août pour une visite du site et un atelier de simulation de fouille.

On peut avoir plus de détails au https://www.pc.gc.ca/fr/lhn-nhs/qc/coteaudulac.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
En savoir plus
PUBLICITÉ